Show Navigation

Boursin maison à l’ail et aux herbes

Le 19 février 2016

J’ai vécu un instant étrange hier au travail. Un instant en apesanteur, pendant lequel personne ne parlait. La salle était silencieuse mais nos postures traduisaient nos pensées. Quatre personnes autour d’une table ronde, l’une légèrement en retrait tenant son ordinateur sur ses genoux, les autres penchées vers lui, leurs cous tendus, les sourcils levés, interrogateurs. L’homme ôta les mains de son ordinateur et les mis sur son visage en se recroquevillant. Nous le regardions alors se prendre littéralement la tête, se cacher les yeux comme pour mieux réfléchir. Les secondes passèrent : dix, quinze, peut-être vingt. Nous savions qu’il ne parlait pas très bien français et qu’il devait être en train de réunir ses forces pour composer une phrase qu’il espérerait être compréhensible. Soudain, il sortit de sa léthargie et formula sa question. Et puis rebelote : la mise en retrait, le recroquevillement, les mains devant les yeux, l’attente des dix, quinze, vingt secondes. Et encore, et encore. Quatre fois en tout. Et à chaque fois, pendant ces longues secondes d’attente, la gêne était palpable. Le fait d’avoir à attendre, d’être au travail, autour d’une table mais de ne pas parler, tout cela semblait irréel. Dans un monde où l’on cherche à exploiter chaque espace vide, une évidence m’a alors frappée : on ne sait plus prendre le temps. Peut-être ne l’a-t-on jamais su d’ailleurs. Et peut-être ne devrais-je pas dire « on », car apparemment, certains savent très bien le faire. Quoi qu’il en soit, ce constat un brin naïf m’a donné envie de ralentir un peu la cadence, de prendre le temps de faire des choses dont je puisse être satisfaite.

 

boursin maison-2

 

Ce qui tombe très bien car cette semaine, j’avais choisi un thème où le temps joue un rôle important : le fromage maison (et assimilés). Les yaourts et les fromages sont des produits que l’on achète sans trop se poser de questions. Alors qu’en fait, si on aime faire la cuisine et qu’on a quelques minutes devant soi, certains fromages frais sont très facilement faisable chez soi. Par exemple : le boursin !

 

boursin maison-4

 

Pour faire un boursin maison, rien de plus simple : il suffit de mettre du lait frais entier dans une casserole avec une ou deux gousses d’ail, le faire chauffer puis ajouter du jus de citron juste avant l’ébullition. Le fait d’ajouter du citron permet de faire cailler le lait : deux parties se forment, une partie solide (le fromage) et une liquide (le petit lait). On récupère ensuite le fromage en le faisant égoutter sur un chinois recouvert de compresses stériles, qu’on mélange avec des herbes et des épices, un peu d’échalote si on veut, et qu’on roule en boule. Et voila, c’est prêt !

 

boursin maison-3

 

La petite astuce, c’est de garder le petit lait pour utiliser dans d’autres préparations : pain, pâte à crêpe, pâte à tarte, autre fromage… C’est délicieux !

 

boursin maison-5

 

boursin maison-1

 


 

Recette

 

Adaptée du Petit traité rustica des fromages maison

 

 

Ingrédients – pour 1 fromage de 250g environ

500 mL de lait de vache frais entier

2 cs de crème fraiche épaisse

2 cs de jus de citron

1,5 cs de basilic frais ou congelé

1,5 cs de ciboulette fraiche ou congleée

baies roses, sel, poivre

 

Versez le lait dans une casserole et ajoutez la crème fraiche et les gousses d’ail.

Faites chauffer et ajoutez le jus de citron juste avant l’ébullition. Mélangez bien et retirez les gousses d’ail.

Le lait va cailler presque immédiatement. Laissez prendre quelques minutes.

Placez un chinois recouvert de compresses stériles sur un saladier.

Versez le lait caillé par-dessus et laissez s’égoutter quelques minutes.

Pressez le fromage contre les parois du chinois pour faire sortir tout le petit lait.

Ciselez la ciboulette et déchirez les feuilles de basilic avec vos doigts (cela permet de conserver presque intact l’arôme du basilic).

Mélangez les herbes au fromage et ajoutez des baies roses moulues, du sel et du poivre.

Formez une boule. Vous pouvez le manger maintenant ou le mettre 3 ou 4 heures au frais avant pour qu’il soit encore meilleur !

Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest

Mots clés de cet article :

 

Vous pourriez aimer :

 
  1. Très rapide, je garde l’idée!

  2. Audrey - Cooking & Co

    Superbe idée, t en plus j’imagine que c’est bien meilleur que celui acheté ! je garde l’idée !!!

    Bises
    audrey
    PS : Sublimes tes photos, et ta planche <3 <3

    • Merciii Audrey ! Effectivement c’est bien meilleur que celui acheté dans le commerce 🙂 C’est surtout beaucoup plus frais et beaucoup plus personnalisable ! Bises, passe une bonne journée 🙂

  3. Valérie ILoveCakes

    Bouge pas j’arrive avec du bon pain !

  4. Mélina & Chocolat

    Trop génial ! C’est un de mes fromages préféré, je garde ta recette dans mes favoris 🙂

  5. Je garde la recette au chaud, j’adoooore le boursin!!!! bisous

  6. Bonjour Elise
    Ton boursin est un délice
    Mathilde et Bernard ont apprécié
    Bonne journée

  7. Super idée et des photos qui donnent envie, merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.