Show Navigation

Burger aux boulettes japonaises

Le 22 janvier 2016

Comme je le disais dans cet article, une des raisons pour lesquelles je trouve le burger si intéressant c’est qu’il ne laisse personne indifférent. Il fait partie de ses plats sur lesquels tout le monde se positionne. Il y a ceux qui les aime un peu, beaucoup, à la folie, ceux qui ne peuvent pas les voir en peinture (aussi rares soient-ils) ceux qui ne jurent que par les chaines de fast-food, ceux qui, à l’inverse, les fuient comme la peste, ceux qui n’en prennent qu’au poulet parce qu’ils n’aiment pas le bœuf, ceux qui n’en prennent qu’aux légumes bio pour sauver la planète, ceux qui recherchent le bun parfait sans gluten… et la liste continue. Vous pouvez d’ailleurs vous amuser à la compléter avec les habitudes burgeresques de vos amis, vous verrez, c’est fun (oui, on s’amuse comme on peut).

En fait, le burger est trompeur. Il cache sa complexité par sa réputation de plat bas-de-gamme, nourriture de la populace, même si cela a évolué au cours des dix dernières années. Mais à moi, on ne la fait pas. Je sais, pour en avoir fait moult fois chez moi, que préparer un burger n’est pas chose aisée. D’abord, il faut trouver le bon pain. THE bun, qui sera capable de maintenir toute la garniture à sa place, qui apportera un petit goût brioché mais pas trop, qui sera souple mais pas trop, qui sera bien gonflé et fera un beau couvre-chef. Une fois cette recette trouvée, encore faudra-t-il réussir à le pétrir correctement et à ne pas le laisser trop cuire. Parce qu’un bun trop cuit, c’est la cata assurée.

 

Burger boulettes japonaises 2

 

Ensuite, il faut trouver le bon steak, le bon patty, le bon blend. Prend-on un steak haché standard ? Ou est-ce qu’on le mélange avec un autre morceau de viande ? Et si on ajoutant dans ce steak fait maison un peu de fromage, de piment ou de légumes ? Tiens, parlons-en des légumes. J’adore les burgers de légumes… quand ils sont réussis, ils peuvent être bien meilleurs qu’un burger à la viande. Mais à la maison jusqu’ici, je n’ai été capable d’en faire un bon qu’une seule fois, c’était celui-la. Depuis, plus rien. Enfin bref, à nouveau, la liste continue avec le fromage, la sauce, les crudités et la cuisson. Non vraiment, c’est loin d’être aussi simple que ce que l’on pense ! Mais en même temps, une fois qu’on a trouvé une recette qui nous plait, tout semble plus facile. Comme souvent, c’est l’incertitude du résultat qui complexifie les choses.

 

Burger boulettes japonaises 1

 

Depuis longtemps je cherchais à faire un burger d’inspiration japonaise. Je fus déçue par mes deux premières tentatives, et à la troisième ce fut une révélation. Je me demande même comment je n’ai pas eu cette idée plus tôt ! J’ai pris l’habitude de faire régulièrement les boulettes de poulet tirées du livre Tokyo, les recettes cultes, dont je vous ai déjà parlé ici plusieurs fois. La solution était devant mes yeux : il suffisait d’ajouter une petite sauce au yaourt, du radis noir et de les insérer dans un bun tendre et généreux. A votre tour à présent…

 

Burger boulettes japonaises 3

 


 

Recette

Buns : Adaptée du livre Pains de Linda Collister

Boulettes de poulet : Tirée de Tokyo – les recettes cultes de Maori Murota

 

Buns – pour 6

350 g de farine T65

1/2 cs de sel

1/2 cs de sucre

30 g de beurre

1/2 sachet de levure de boulanger déshydratée

200 mL de lait à température ambiante

1 oeuf

Graines de sésames noires ou blondes

 

Boulettes de poulet – pour 2

160 g de blanc de poulet (ou de dinde, ou de cuisse de poulet)

1/2 cs de sauce soja de bonne qualité

1/2 cs de mirin

3 petits oignons verts

1 cm de gingembre frais

1/2 cc d’huile de sésame

un peu d’oeuf

1/2 cc de Maïzena

 

Pour la sauce des boulettes de poulet

25 mL de sauce soja de bonne qualité

25 mL de mirin

1/2 cs de sucre de canne

1/2 cs de sauce d’huitre

1 gousse d’ail écrasée

1/2 jaune d’oeuf

 

Reste de la garniture

Yaourt nature

Coriandre fraiche

Radis noir

 

Préparez les buns :

Dans un saladier, versez la farine, le sucre, le sel, la levure, le beurre à température ambiante coupé en dés et malaxez du bout des doigts pour obtenir un mélange sablé. Ajoutez le lait et l’oeuf battu.

Commencez à pétrir doucement jusqu’à ce que la pâte soit homogène.

Pétrissez à vitesse rapide pendant environ 10 minutes jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.

Recouvrez le saladier d’un torchon propre et laissez lever dans un endroit chaud pendant environ 1h (par exemple dans un four éteint avec la lumière allumée, ou dans un micro-onde dans lequel vous auriez préalablement fait bouillir de l’eau).

Déposez la pâte sur le plan de travail et dégonflez-la en appuyant dessus. Divisez la pâte en morceaux de 100 grammes chacun.

Formez des boules et déposez-les sur une plaque de cuisson, en quinconce.

Recouvrez-les du torchon propre et laissez lever environ 45 minutes, toujours dans un endroit chaud.

Préchauffez le four à 230°C.

Dans un petit ramequin, mélangez le blanc d’oeuf avec un tout petit peu d’eau.

A l’aide d’un pinceau de cuisine, badigeonnez les buns de blanc d’oeuf. Recouvrez-les ensuite de graines de sésames.

Enfournez-les. Au bout de 5 minutes, baissez la température à 200°C.

Faites cuire environ 7 minutes de plus, un peu plus si vous ne les trouvez pas assez dorés ou un peu moins si votre four chauffe fort.

Laissez refroidir sur une grille.

 

Préparez les boulettes :

Hachez le poulet en petits morceaux, de préférence au couteau.

Râpez le gingembre et ciselez les oignons verts.

Mettez le tout dans un bol et mélangez.

Ajoutez le reste des ingrédients et mélangez.

Formez des boulettes d’environ 2 cm de diamètre. N’hésitez pas à fariner vos mains si elles collent trop.

Faites chauffer de l’huile dans une poêle à feu moyen puis déposez-y les boulettes, en les espaçant légèrement.

Lorsqu’elles sont cuites de ce côté, retournez-les, couvrez la poêle et laissez cuire l’autre côté.

Pendant ce temps, préparez la sauce : versez tous les ingrédients ensemble dans un bol et mélangez.

Lorsque les boulettes sont cuites à coeur, enlevez le couvercle, augmentez le feu et versez la sauce.

Faites cuire à feu vif en mélangeant pour bien enrober les boulettes de la sauce. La sauce doit devenir onctueuse. Arrêtez à ce moment-là. Attention, elle peut vite brûler.

 

Préparez le burger :

Mélangez dans un bol un peu de yaourt et de coriandre fraiche ciselée. Ajoutez un peu de sel et de poivre.

Pelez un bout de radis noir et coupez-en des tranches plus ou moins épaisses en fonction de ce que vous aimez.

Coupez un bun en deux, tartinez la partie inférieure du mélange au yaourt, ajoutez les radis noirs puis les boulettes.

Tartinez le bun supérieur d’un peu de sauce à boulette.

Dégustez !

Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest
 
  1. Céline (Comme une envie de)

    Terrible ce burger (les boulettes doivent être juste divines 🙂 )
    Belle soirée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.