Show Navigation

FOODISTA CHALLENGE 15 – Gnocchi de ricotta et pesto de kale aux noisettes

Le 31 janvier 2016

Aujourd’hui, on met de côté le thème de la semaine pour se consacrer à l’édition numéro 15 du Foodista Challenge. Les mois passent, les thèmes changent mais le concept de ce challenge inventé par Steph de Cuisine-moi un mouton reste le même : répondre à sa façon à un défi culinaire proposé par le parrain ou la marraine de l’édition. Cette fois, c’est Maman pâtisse qui s’en est chargée. Le thème qu’elle nous a proposé et un thème trèèès dur à cette période de l’année : La Dolce Vita. Côté recette, il n’y a pas vraiment de difficulté car le choix est large. En revanche, en ce qui concerne les envies de vacances et de soleil que ça déclenche… aïe aïe aïe.

En réfléchissant au choix d’une recette je me suis replongée dans mes souvenirs d’Italie, plus ou moins lointains. J’ai réalisé qu’à ma petite échelle, la Dolce Vita était pourtant déjà multiple. La Dolce Vita c’est flâner dans les rues de Rome, Florence et Sienne à 18 ans, avec une amie, un sac-à-dos et le bac en poche. C’est parcourir la ville pour trouver les meilleurs pizzas al taglio et les déguster chaudes et dégoulinantes de fromage sur le trottoir, c’est faire les marchés remplis de tomates, de basilic et de mille autres produits frais sans comprendre un traître mot de ce qu’on nous dit, c’est rire face aux policiers en scooter qui nous font du charme, c’est entrer dans les églises pour prendre une pause du soleil accablant. A ces souvenirs anciens s’ajoutent ceux plus récents d’une terrasse sur les toits d’un village perchés sur une colline, où l’on prenait nos petits-déjeuners en famille presque sans voix devant la beauté du paysage et la douceur du soleil levant, d’une plage du Lido à Venise où l’on se baignait en amoureux après une journée de visite épuisante, de cette petite trattoria divine cachée dans une allée sombre et inhospitalière, et de notre record de glaces mangées en quinze jours.

 

Gnocchi ricotta pesto kale 1

 

Tout ça m’a rendu bien nostalgique mais ne m’a pas vraiment aidé à identifier le plat qui répondrait le mieux à ce défi. Et plus j’y pensais, plus j’étais embêtée car ce que mon copain et moi aimons manger quand on est en Italie, c’est de la mozzarella di buffalla bien fraiche, avec de la bonne huile d’olive et un peu de poivre et de basilic, des gressins, du bon jambon fumé, quelques petites tomates et du bon vin. Cet été, c’est presque ce qu’on a mangé tous les soirs. Mais tout ça n’est pas vraiment un plat à proprement parler.

Alors j’ai pensé à une autre de nos passions : les pâtes au pesto… Et pour changer un peu du traditionnel, j’ai fait des gnocchis à la ricotta et au parmesan et un pesto de kale aux noisettes. Le tout marche très bien ensemble : les gnocchis sont presque aériens, beaucoup plus légers que des gnocchis de pomme de terre, et le pesto a ce je ne sais quoi apporté par le kale qui le range dans la catégorie des « ok c’est calorique, mais j’ai quand même l’impression que ça ne me fait pas de mal. »

 

Gnocchi ricotta pesto kale 2

 

Les gnocchis à la ricotta font partie des nombreuses déclinaisons de gnocchi. Ils présentent de nombreux avantages : ils sont très rapides à faire, inratables, et ont toujours beaucoup de succès. Dans les proportions que j’indique, je ne mets volontairement pas beaucoup de farine. La pâte est alors assez collante et vous aurez peut-être un peu de mal à la manipuler, mais je trouve que le résultat est beaucoup plus agréable. Vous pouvez donc choisir de mettre plus de farine, mais sachez que plus vous en mettrez, plus le gnocchi sera lourd. De plus, pour rendre le gnocchi encore plus léger, je mélange la ricotta à du fromage blanc épais 0%. Mais vous pouvez n’utiliser que de la ricotta.

Quant au pesto de kale, c’est une recette que j’ai trouvée dans le génialissime livre de Green Kitchen Stories, Green Kitchen Travels. La encore il s’agit d’une recette très rapide à faire et délicieuse. Certes, ce n’est pas un pesto dans les règles de l’art, notamment parce que j’utilise un robot et non pas un mortier, mais il faut savoir parfois rompre un peu avec les traditions…

Et puis j’ai eu envie de disposer ce plat sur une chaise car ça me rappelle les soirées passées à manger dehors, où l’on pose les plats n’importe où car ce n’est pas ça qui est important mais l’insouciance, le bonheur d’être en vacances dans un pays aussi beau que l’Italie. Et puis cette chose rouge me permet aussi de répondre à la seconde contrainte du défi : que la photo contienne du vert, du blanc et du rouge.

 

Gnocchi ricotta pesto kale 3

 

D’ailleurs, revenons au Foodista Challenge avant de passer à la recette. Petit rappel des éditions précédentes :

– Foodista Challenge #1 : Steph de Cuisine moi un mouton : Cupcakes & muffins
– Foodista Challenge #2 : Lucie de Goulucieusement : Goûter d’automne
– Foodista Challenge #3 : Aude de Contes et Délices : Le Brunch
– Foodista Challenge #4: Julia de Les Cookines : Les recettes cosy de Scandinavie
– Foodista Challenge #5: Anaïs de Lemon and Sardine : Un zeste de Méditerranée
– Foodista Challenge #6: Nath de Pourquoi je grossis… : Petits délices… pour grands gourmands
– Foodista Challenge #7: Gordana des Recettes à gogo : Préparons nos picnics de printemps
– Foodista Challenge #8: Audrey de Cooking n co : Saveurs d’Asie
– Foodista Challenge spéciale : Steph de Cuisine-moi un mouton et le magazine Pâtisseries & compagnie : Le printemps
– Foodista Challenge #9 : Adeline de Cook’N Blog : Et si on se rafraîchissait avec des glaces ?
– Foodista Challenge #10 : Margaux de Verveine citron : La tarte aux fruits
– Foodista Challenge #11 : Gwen de Tisser Pâtisser: La Vanille en veux-tu en voilà
– Foodista Challenge #12 : Cyrielle de Cyrielle Gourmandise : Autour d’un Tea Time
– Foodista Challenge #13 : Maeva de Cook a life ! by Maeva : Et si on en rajoutait une couche ? 
– Foodista Challenge #14 : Valérie de I love cakes : La magie de Noël

 

Logo foodista

 

Et voici la liste des participants à cette édition :

Maman pâtisse – Les trois madeleines– Envie d’une recette végétarienne ?- Douceurs maison osez la gourmandise-  Maman Adèle aux fourneaux – Yellowmustard – Cali-no-box – Celinblog – Cuisine moi un mouton  – Le blog de Savanna – Cuisine Voozenoo – Deviously Sweet Pastries – Sab’n’Pepper – A ‘Mag’ Table – Keskonmangemaman – Petite cuillère et charentaise – Cuisine 2 soeurs – Mélina et chocolat – Poivré Séb – A french girl cuisine – Les cookines – Mes gougères aux épinards – Un livre gourmand – Cook a life by Maeva – Chachou à la crème – Comme une envie de – Nietzsche paillettes et sac à main – I love cakes – Le blog de Cata  – Des recettes à gogo – Cooking N Co – Laetycuisine – Cookin movie. – Encore un gâteau – Pourquoi je grossis – Crème de sucre – Food fun foto – Papille Hot Papille On

 


 

Recette

Pesto adapté du livre Green Kitchen Travels

 

Ingrédients – pour 2 personnes

 

Pesto

40 g de noisettes

50 g de kale

1/2 botte de basilic frais

10 g de parmesan rappé

1/4 citron jaune

40 g d’huile d’olive ou de tournesol

 

Gnocchi ricotta parmesan

180 g de ricotta (ou 250g mais pas de fromage blanc)

70 g de fromage blanc épais 0%

1 jaune d’oeuf

50 g de parmesan

30 g de farine

1 cc d’huile d’olive

baies roses

 

Commencez par le pesto :

Séparez les feuilles de kale de leurs tiges et mettez les feuilles dans un robot mixeur.

Pressez le jus de citron et ajoutez le avec le reste des ingrédients.

Mixez jusqu’à obtenir la consistance recherchée. Si ce n’est pas assez liquide vous pouvez ajouter un peu d’eau.

 

Passez ensuite aux gnocchis :

Faites chauffer de l’eau dans une grande casserole.

Égouttez la ricotta et versez-la dans un saladier.

Ajoutez le fromage blanc, le jaune d’oeuf, le parmesan, l’huile d’olive et quelques tours de moulin de baies roses. Mélangez bien.

Ajoutez la farine et mélangez à nouveau.

Farinez votre plan de travail et déposez la pâte dessus. Découpez-la en quatre et formez des petits rondins d’environ 1/2 cm de diamètre.

Découpez les rondins tous les centimètres. N’hésitez pas à ajoutez un peu de farine sur vos mains et sur la pâte si ça colle trop, mais n’en ajoutez pas trop non plus.

Versez les gnocchis dans l’eau bouillante, remuez une fois puis laissez cuire entre 2 et 4 minutes.

Egouttez puis mélangez au pesto.

Vous pouvez ajouter quelques noisettes concassées, des baies roses moulues et un peu de parmesan si vous n’en avez pas encore assez !

Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest
 
  1. Valérie ILoveCakes

    Ton choix de recette est absolument génial ! C’est vrai que c’est dur de choisir avec toutes les merveilles que propose la gastronomie italienne mais tu as sû choisir juste 😉

  2. Elsa (Envie d'une recette végétarienne ?)

    Bravo c’est superbe. J’adore le pesto de kale ! 🙂

  3. C’est  » Canon » cette recette !!
    A tester d’urgence !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.