Show Navigation

Labneh maison

Le 22 mars 2016

La cuisine moyen-orientale me fait rêver depuis toujours. A quoi est-ce du ? Je ne le sais pas vraiment. Je crois que dans ma tête, enfant, l’imaginaire associé aux contes des milles et une nuits, au dessin animé Aladin, à la reine Cléopâtre et aux danseuses du ventre s’est un jour aventuré du côté de la cuisine. Tout ce qui pouvait ressembler alors de près ou de loin à la nourriture qu’on trouvait dans ces contes et films était alors merveilleux. Pourtant à cette époque, je ne pense pas avoir eu l’occasion d’en manger souvent. D’ailleurs malgré toutes les images positives que j’avais de cette cuisine, il y a une très grande majorité des plats que je n’aurais pas voulu manger… épinards, navets, fèves, pois chiche… berk !

Le temps a passé et je m’attache désormais à comprendre les spécificités culinaires de chaque pays de cette région. Cette semaine, nous allons nous intéresser à la cuisine libanaise, l’une des plus prolifiques et des plus connues du Moyen-Orient. Le Liban est un pays aux multiples facettes, où les religions et les cultures se mélangent depuis des siècles et se nourrissent les unes et les autres. Avec en plus la grande diversité géographique et climatique dont dispose ce petit pays méditerranéen, tout était réuni pour faire de la cuisine libanaise l’une des plus intéressantes du monde. Nombre de ses recettes traditionnelles ont traversé les frontières pour se répandre sur les cinq continents : le taboulé, le houmous, les falafels, le pain pita, le pain poche au sésame, le shawarma, la sauce tahiné et la sauce tarator, les man’ouchés, le labneh… et bien d’autres encore.

 

Labneh-2 (Copier)

 

Labneh-1 (Copier)

 

Pour cette première recette de la semaine, j’ai choisi de commencer par une recette toute simple, celle du labneh maison. Le labneh est le fromage le plus consommé au Liban. C’est un fromage à la pâte mi-solide mi-liquide, qui se tartine très bien. On le mange principalement dans des sandwichs ou en mezze, en accompagnement des autres plats. Un filet d’huile d’olive, un peu de menthe et de piment, et le tour est joué. Traditionnellement, c’est un fromage fait à partir de lait de chèvre ou de brebis, que les producteurs fabriquent directement à partir du lait. Mais une autre méthode de production s’est développée au cours des années, bien plus simple et qui permet à tous d’en avoir chez soi très facilement : il s’agit simplement d’égoutter un yaourt dans une étamine toute une nuit, sur une passoire posée sur un saladier. Le lendemain, on retrouve tout le petit lait au fond du saladier et on récupère le labneh dans l’étamine. On ajoute un peu de sel, on mélange, et on le remet au frais. Facile non ? Attention au choix du yaourt cependant : il ne faut pas lésiner sur la matière grasse. On ne prend pas de yaourt maigre ! Un yaourt de type yaourt à la grecque fera très bien l’affaire. Pour ma part, comme je fais mes yaourts maison, j’en ai fait une fournée avec du yaourt entier puis j’ai ajouté une cuillère à soupe de crème fraîche. Bien frais avec du bon pain, c’est un délice !

 

Labneh-3 (Copier)

 

Labneh-4 (Copier)

 


 

Recette

 

Ingrédients

250 g de yaourt nature de type yaourt à la grecque 

du sel

 

Placez une passoire sur un saladier.

Placez un torchon propre en deux couches sur la passoire.

Versez le yaourt sur le torchon.

Repliez le torchon sur le yaourt pour le recouvrir.

Placez le tout au réfrigérateur pour toute la nuit.

Le lendemain, sortez le tout.

Récupérez le labneh dans le torchon, et déposez-le dans un tupperware.

Ajoutez du sel en fonction de votre préférence (j’ai mis moins d’une demi cuillère) et mélangez.

Conservez au réfrigérateur.

Pour déguster, c’est idéal avec un filet d’huile d’olive, un peu de menthe fraîche, de poivre ou de piment.

Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest

Mots clés de cet article :

 

Vous pourriez aimer :

 
  1. Julia (Les Cookines)

    Magnifique comme à chaque fois !!! On a envie d’y plonger la cuillère !
    Moi aussi j’ai toujours été fascinée par la cuisine et la culture orientales. Tous ces plats sont juste à tomber par terre (même avec des pois-chiches et des épinards ^^). <3 Bises !

  2. Contes et Délices

    Je ne connais pas du tout la cuisine Libanaise (enfin à mon goût) et je le regrette vraiment ! Ta recette très appétissante est l’occasion de réparer ça 😉

    • Si tu ne la connais pas trop je ne peux que te conseiller d’essayer quelques recettes ! Je suis sûre que ça te plaira 🙂 Bisous

  3. Magnifique ! Nous avons mis la recette du poivre Syrien présent dans toute la cuisine Syro libanaise. Comme tu es fan de cette cuisine 😉

  4. Les photos sont top.

  5. j’adore el labneh mon amie palestinienne en preparait souvent quand j’allais reviser chez elle avec d’autre recette du moyen orient ! ton bol donne envie de tremper un bout de pain
    grosse bise

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.