Show Navigation

Pain au miel et au levain

Le 27 mars 2015

Le miel et moi, on n’a pas toujours été amis. Je me souviens des goûters à l’école maternelle où il fallait choisir entre des tartines au miel, à la confiture ou au nutella. Pour moi le dilemme s’arrêtait clairement au choix entre la confiture et le nutella. Dans ma tête d’enfant, la tartine au miel était une vraie hérésie. Perdre l’opportunité de se délecter de nutella pour manger cette substance visqueuse, qui coule sur les doigts et colle aux vêtements… mais quelle idée !

Le souvenir de ce mauvais miel est resté suffisamment présent dans mon esprit pour que je m’en tienne éloigné pendant des années. Ce n’est que récemment que j’ai appris à l’apprécier, en goûtant un miel de lavande épais au parfum doux et fruité acheté chaque année par ma belle-famille auprès d’un petit producteur de Provence.

Pour mettre définitivement de côté mon appréhension de petite fille j’ai commencé à intégrer le miel à ma cuisine. D’où cette recette aujourd’hui : le pain au miel ! Hop, on ajoute le miel directement dans la pâte. Et comme quand je boulange c’est avec du levain, on obtient un pain délicatement parfumé, légèrement sucré, que je pourrais manger tout entier en un repas. Il fonctionne avec tout, du sucré comme du salé. Essayez le avec du hummus en apéro, vous m’en direz des nouvelles ! Un autre combo qui va bien c’est en sandwich grillé avec du brie et quelques raisins secs…

Pour rappel, vous trouverez mon post sur le levain ici ! Si vous ne vous êtes pas (encore) lancé dans cette aventure, vous pouvez utiliser du levain déshydraté à la place (qu’on trouve en magasin bio). Attention, ce n’est pas la même chose que la levure de boulanger ! Le temps de pousse et le traitement de la pâte sont différents.

Pain au miel et au levain

 

IMG_20150325_133536


 

Recette

d’après Eric Kayser – Le Larousse du pain

 

Ingrédients (pour 3 pains)

400 g de farine de blé T65

200 g de farine de seigle

300 g d’eau de source à température ambiante

100 g de levain ou 25 g de levain déshydraté

3 g de levure de boulanger fraiche (ou 1,5 g de sèche)

10 g de sel gris de guérande

150 g de miel

 

Pétrissage avec un robot : Mettez dans le bol les farines, le levain, la levure, le sel, le miel et l’eau et mélangez au crochet à pétrin pendant 10 minutes. La pâte sera collante à cause du miel. Si elle l’est trop, ou si vous voyez qu’une boule a du mal à se former, ajoutez de la farine. Vous pouvez également commencer par mettre 350 g de farine de blé et ajouter progressivement les 50 g restants.

Pétrissage à la main : Mettez dans un bol les deux farines, creusez un puits et versez le levain, la levure émiettée, le sel, le miel et la moitié de l’eau. Mélangez, puis versez le reste de l’eau et continuez à mélanger jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Pétrissez ensuite la pâte environ 10 minutes, jusqu’à ce qu’elle soit bien souple et lisse.

Pointage (1e pousse) : Formez une boule, remettez-la dans le bol et couvrez-la d’un torchon. Mettez-la dans un endroit chaud (votre four allumé par exemple) pour 1h30. Au bout de 45 minutes, pliez la pâte en deux (on appelle ça « rabattre la pâte »).

Détente : Sur un plan de travail fariné, divisez la pâte en trois morceaux de poids égaux et formez trois boules. Laissez reposer 15 minutes sous un torchon.

Façonnage : Prenez un des pâtons et retournez le. Formez une boule en repliant les bords vers le centre. Retournez-le à nouveau à répétez l’opération. La boule doit être bien compacte, d’assez petite taille. Faites de même avec les deux autres pâtons.

pain au miel et au levain

Apprêt (2nd pousse) : Si vous avez une pierre à pain pour la cuisson, mettez les pâtons à pousser sur une planche farinée. Si vous n’en avez pas, mettez-les directement sur une plaque recouverte de papier cuisson. Recouvrez d’un torchon et laissez pousser 1h30.

Cuisson : Faites préchauffer le four à 200°C avec un petit bol d’eau dans le bas du four. Si vous utilisez une pierre à pain, pensez à allumer le four 30 minutes avant la cuisson. Grignez les pâtons, c’est-à-dire donnez des coups de lame sur le dessus pour permettre au pain de respirer. Faites-les suffisamment profonds pour que le pain « n’éclate » pas. Faites cuire 20 minutes.

pain au miel et au levain

pain au miel et au levain

A la sortie, faites les reposer sur une grille au moins 30 minutes avant de les goûter.

IMG_20150325_181609

Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.