Show Navigation

Tisane d’hiver au gingembre

Le 28 décembre 2015

Je suis embêtée, car la recette d’aujourd’hui est une recette que je garde au chaud depuis plusieurs semaines. J’avais prévu de la publier en novembre ou décembre, un jour particulièrement froid où on aurait tous eu envie de se blottir sous un plaid avec une boisson chaude. Mais les jours passent et le froid ne vient pas. Mon bonnet et mes gants restent désespérément inutiles. Oh je ne vais pas mentir en prétendant que le froid me manque, j’aime cet air doux et l’absence de gel. Mais je n’arrive pas à me sortir de l’esprit que c’est étrange, vraiment étrange. On est fin décembre et je peux aérer mon appartement pendant des heures toutes fenêtres ouvertes sans que cela ne me gène. A-t-on déjà vu ça ? Dans la rue un soir de cette semaine, j’ai vu deux filles en débardeur et mini-short, accompagnant leur petit-frère à peu près aussi chaudement vêtu. C’est à peine si on ose faire des raclettes tellement cela semble hors propos. Non, vraiment, je ne sais pas vous mais moi ça me perturbe. J’aimerais pouvoir faire quelque chose contre ce réchauffement climatique qui gronde mais c’est si facile de se sentir impuissant face aux rouages du monde… Enfin, comme il ne sert à rien d’être pessimiste je continue à trier mes déchets, faire mon compost, ne pas dépasser 19°C de température intérieure, acheter bio et le plus localement possible, et rêver à ma future dream house : une maison passive en bois avec une cheminée et un grand jardin, un potager bien garni et un four à bois à l’ancienne pour préparer mes pizzas et mes pains au levain.

Cette recette donc, j’ai finalement décidé d’arrêter de la repousser éternellement lorsque j’ai réussi à prendre froid à la gorge. C’est presque un exploit cette année vu la température extérieure mais il semble malgré tout qu’on soit nombreux à y être parvenu… Et depuis l’année dernière, lorsque je sens que cette partie de mon corps commence à me lâcher, je me prépare illico cette décoction magique révélée par un expert : gingembre, clou de girofle, écorce d’orange, thym, cannelle, miel et jus de citron. Non seulement c’est délicieux, mais en plus ça fait un bien fou à la gorge. Je ne vais pas vous faire la liste des caractéristiques de tous ces ingrédients ni vous expliquer comment ils nous aident à nous porter mieux car ce n’est pas ma profession et que je n’aime pas parler de ce que je ne connais pas, mais je vous ai quand même mis des liens vers des pages détaillant leurs propriétés, au cas où vous souhaitiez avoir plus de détails.

Ce que je peux en revanche, c’est faire le point sur les différentes méthodes d’obtenir une tisane :

L’infusion est la méthode la plus répandue : elle consiste à faire chauffer de l’eau (pas forcément jusqu’à ébullition), puis à la verser dans un récipient contenant le végétal (feuilles, racines, fleurs, tiges…). On laisse tremper le mélange quelques minutes (entre 3 et 10 généralement) avant de retirer le végétal.

La décoction est différente de l’infusion en cela qu’on commence par mettre le végétal dans de l’eau froide, avant de faire chauffer le tout dans une casserole jusqu’à ébullition. Arrivé à ébullition on peut choisir soit de sortir la casserole, de la couvrir et de laisser refroidir ainsi une dizaine de minutes, soit de poursuivre l’ébullition pendant 5 à 10 minutes avant d’éteindre le feu. On verse ensuite la tisane dans sa tasse en filtrant le végétal à l’aide d’une petite passoire.

La macération est complètement différente des méthodes précédentes car on ne fait pas chauffer l’eau : on laisse simplement tremper le végétal dans de l’eau froide pendant 24 à 48 heures. Encore une fois, on filtre le végétal avant de boire la tisane.

La tisane est donc le nom de la boisson obtenue.

 

Tisane d'hiver

 


 

Recette

 

Ingrédients – pour 1 tasse

Un bout de gingembre frais bio d’environ 3 ou 4 cm de largeur sur 1 cm de hauteur

1 cc de clous de girofle bio

1 ou 2 cc de cannelle bio en poudre, ou un bout de bâton de cannelle bio

3 ou 4 petites branches de thym frais (ou sec… mais il faudra en mettre beaucoup !)

l’écorce d’un quart d’orange bio

400 mL d’eau

1 cc de miel

le jus d’1/4 de citron bio

 

Pelez le gingembre et coupez-le en trois ou quatre morceaux.

Détachez l’écorce de l’orange en prenant bien soin de ne pas prendre la peau avec vous (la partie blanche entre l’écorce et les quartiers). Cette peau blanche est très amère et risquerait de donner un mauvais goût à votre tisane.

Prenez une petite casserole et versez dedans le gingembre, les clous de girofle, la cannelle, le thym, l’écorce d’orange et l’eau.

Couvrez à moitié en faisant reposer le couvercle sur une cuillère en bois placée sur la casserole, et portez doucement à ébullition.

Une fois l’ébullition atteinte, continuez pendant environ 10 minutes. Faites attention à ce que le feu ne soit pas trop fort, il faut que l’ébullition soit douce.

Coupez le feu puis laissez tel quel environ 5 minutes de plus.

Versez ensuite dans une tasse en utilisant une petite passoire.

Ajoutez une cuillère à café de miel et le jus d’un quart de citron, puis mélangez bien.

Vous pouvez garder le mélange végétal pour au moins une décoction de plus, si vous souhaitez en préparer une autre dans la journée. Il faudra néanmoins sûrement rajouter de la cannelle et du thym.

Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest
 
  1. Ta recette est un peu plus complexe que celle que j’utilise, mais elle doit être encore plus efficace, je note, merci!

  2. Hummmm un régal ! Merci pour ta recette « réconfort »!

  3. ça, ça me plait comme recette ! C’est le genre de petit truc que j’utilise pour me soigner l’hiver. Et tout comme toi, je suis un peu « perturbée » par ce temps qui ne veut pas se rafraichir … (c’est quoi ça Noël avec 15° dehors ???!!). Bonne fin d’année, à très +

    • Oui, je suis sûre qu’on est plus nombreuses que ce qu’on croit à faire des petites tisanes de grands-mères !! Bonne fin d’année à toi aussi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.