Sélectionner une page

La définition la plus simple de l’adjectif écologique est : qui respecte l’environnement. Ce n’est pourtant pas aussi simple car dans le dilemme environnemental, il n’y a pas un seul problème à résoudre. Et « contenants biodégradables » ne veut forcément pas dire contenants écologiques car le processus de leur fabrication pourrait coûter beaucoup plus à l’environnement, un facteur auquel on ne pense pas souvent : utilisation excessive de l’eau, pollution des eaux souterraines etc…Réutilisables ou à usage unique, en cuisine et restauration, quel emballage alimentaire écologique choisir ?

Les emballages en pulpe de cellulose

De plus en plus utilisée pour la vaisselle jetable biodégradable : assiettes ou contenants avec couvercles, bols, gobelets, etc… la pulpe est constituée de fibres de bagasse de canne à sucre, de tiges de bambou ou encore de pailles de blé. Elle résiste au froid, à la chaleur, à la graisse, à l’eau et peut très bien aller aux micro-ondes ou dans les fours traditionnels. Les professionnels de la restauration l’utilisent en bonne alternative au plastique à usage unique et au polystyrène, car elle ne nuit pas à la santé, et est biodégradable en 45 jours.

Les emballages en bois de bouleau

100% recyclable, léger et raffiné, le bois de bouleau est souvent utilisé pour fabriquer des couverts en bois. C’est aussi un matériau qui devient de plus en plus tendance en cuisine/restauration en tant que contenant alimentaire pour les coffrets cadeaux. Ils peuvent aussi être personnalisés ce qui rajoute du charme à leur élégance.

Les emballages en papier ou en carton

Pour les professionnels du fast food, de la cuisine et la restauration, c’est le type d’emballage le plus utilisé. Facilement recyclable ou compostable, il est le plus pratique pour emballer. Des pots à soupe aux pochettes frites sans oublier le papier kraft brun, nous ne pouvons pas nous passer de ce matériau de packaging alimentaire.

Les emballages métalliques

Le recyclage des canettes d’aluminium et d’acier crée une économie circulaire car il se fait en boucle. En plus en écologie, leur recyclage ne requiert pas trop d’énergie. Ce sont les produits les plus recyclés chaque année, on estime que 70 à 90% des cannettes d’acier sont recyclées annuellement. Cependant, la fabrication de l’aluminium nécessite de la bauxite et l’exploitation minière qui en découle consomme beaucoup trop d’énergie.

Les emballages en plastique

C’est sûrement le produit le plus controversé de la planète et le plus montré du doigt en écologie. En effet bien que recyclables, les plastiques ne le sont pas indéfiniment. Leur efficacité diminue à chaque recyclage. En outre, le plus ahurissant c’est qu’ils ne disparaissent jamais. Le plastique provient du pétrole brut et de gaz naturel, alors que les extractions de ces derniers sont très nocives pour l’environnement. Et pourtant, le plastique reste aujourd’hui encore l’emballage alimentaire le plus utilisé.

La seule solution en écologie, quand vous achetez du plastique, pensez à réutiliser les sacs et les sachets plastiques le plus de fois possible. Il y aurait même des études concluant que le plastique réutilisable, serait plus écologique que les emballages faits avec d’autres matériaux si on considère l’énergie dépensée à les fabriquer. C’est le cas par exemple de la boîte en polypropylène transparente, en plastique réutilisable.

Vous trouverez sur le marché un large choix d’emballage alimentaire écologique. Pour en savoir plus, visitez ce site. Toutefois, avant de vous lancer dans le choix des emballages pour une vente à emporter, fast food ou autres métiers de bouche, vous devez considérer : le cycle de vie du matériau utilisé ainsi que la consommation d’énergie pour le produire et pour le recycler. Ce sont les principaux critères qui permettent de juger si un produit est écologique ou pas.