Sélectionner une page

En France, la vigne est cultivée sur 1.4% du territoire. On y produit à peu près 45 millions d’hectolitres de vin de France. Il existe diverses formations professionnelles qui permettent de vous perfectionner et de faire de votre passion un métier. Nos formations sont à la hauteur de vos exigences afin que vous puissiez exceller dans ce domaine et pour avoir un palais développé afin de reconnaître les meilleurs vins, et leurs caractéristiques.

Choisir une bonne école qui propose des formations viticoles

Pour trouver la meilleure offre de formation en vin, vous pouvez faire des visites dans les salons étudiants ou encore profiter des journées portes ouvertes pour en savoir un peu plus. Aussi, n’hésitez pas à vous baser sur les nombreux avis qui sont laissés en ligne par les étudiants et du classement et de la réputation des établissements.

L’organisme de formation vous propose certes des cours de connaissance du vin, mais aussi des notions d’hôtellerie, de tourisme, de gestion, de commerce ou encore de management. Avoir un diplôme en vin, vous permet de vous diriger vers une autre spécialisation où ces notions sont incontournables. Dans ce type de programme, vous pouvez donc apprendre les vins du monde, le commerce international, la biochimie, la gestion d’une cave, l’agronomie, l’import-export, la fermentation et la vinification ou encore l’œnotourisme et l’analyse sensorielle.

Formations diplômantes ou formations courtes ?

Bénéficier de la formation professionnelle en vin, qu’elle soit longue ou courte, vous permettra d’en savoir un peu plus sur les ficelles du métier. Afin de devenir œnologue ou chef de cave, il est impératif d’avoir le diplôme national d’œnologue ou DNO. C’est une formation en deux ans qui est accessible à toutes les personnes titulaires d’une licence dans le secteur de la biochimie, de la chimie, des sciences biologiques ou un diplôme d’ingénieur. Il est important de préciser que seules quelques facultés proposent ce diplôme : l’université de Reims, l’université Paul Sabatier de Toulouse, l’Ecole nationale supérieure d’agronomie de Montpellier ou encore la faculté d’œnologie de Bordeaux.

Amateurs ou professionnels désirant étudier la sommellerie, l’art de la dégustation du vin, les cépages ? Sachez qu’il vous sera possible d’opter pour des formations intensives diplômantes qui peuvent durer une à 5 jours. L’Ecole des Vins et Spiritueux vous ouvre ses portes afin de vous perfectionner dans ce domaine. Vous pouvez suivre une formation WSET que nous allons voir plus bas ou miser sur l’IPC vins et spiritueux de Bordeaux avec ses 9 cycles courts afin de tout savoir sur la dégustation du vin, la législation du vin ou encore le web-marketing. Vous pouvez aussi faire confiance en l’université du vin de Suze-la-Rousse, au cœur même de la Drôme pour des formations spécialisées.

Suivre une formation WSET : Pour une meilleure entrée dans le milieu professionnel

Dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou pour accroître ses connaissances en œnologie, la formation professionnelle WSET ou Wine and Spirit Education Trust est la meilleure des options. Elle permet de se former rapidement en 3 à 5 jours dans le monde du vin et des spiritueux. Si le niveau 1 vous apprend les bases, le niveau 2 vous permettra de vous reconvertir facilement dans le secteur œnologique. Il vous sera possible de conseiller vos collaborateurs et vos clients et d’apprendre à choisir le vin. Durant cette formation, vous en apprendrez plus sur les cépages, les terroirs, la dégustation de vin, les accords mets-vins et les régions viticoles du monde. Vous pouvez continuer jusqu’au niveau 4 et poursuivre vers le fameux Master of Wine. Il est indispensable de se renseigner sur le WSET avant de s’inscrire au programme.