La courgette s’invite dans la cuisine au quotidien sous différentes formes :

  • cru ;
  • cuit ;
  • frit ;
  • poêlé.

Ce légume d’été trouve sa place en pâtisserie et dans de nombreuses recettes. En gratin, dans un plat de spaghettis ou farcies, les courgettes sont très appréciées dans l’Hexagone pour leur douceur. La France est d’ailleurs le troisième plus grand producteur de ce légume en Europe.

Cependant, il n’est pas toujours facile de bien les cuisiner, pour de multiples raisons : elles contiennent beaucoup d’eau, leur assaisonnement est différent de celui d’autres légumes, etc. Voici quelques conseils utiles pour réussir à cuisiner vos courgettes ou plats à base de courgettes.

Ne pas les éplucher

Vous avez sans doute pour habitude de peler les courgettes avant de les cuisiner ou de les manger crues. Et pourtant, c’est une mauvaise idée d’éplucher les courgettes. Cependant, pourquoi ne pas jeter la peau des courgettes ? Parce que c’est dans la peau que se trouve l’essentiel des nutriments de ce légume. Certes, sa chair est riche en eau et en fibres, mais c’est dans la peau que vous puiserez les antioxydants et les caroténoïdes.

Il est vrai que la peau de la courgette recèle de l’amertume, c’est pourquoi il est recommandé de choisir des courgettes fraiches et idéalement celles avec des peaux jaunes. Mieux encore, vous devez absolument opter pour des courgettes bio ou celles issues de votre jardin propre. Assurez-vous surtout de bien laver vos courgettes avant de les cuisiner et les consommer.

En acheter des petites (moins volumineuses)

Vous ne faites pas vraiment des économies en achetant de grosses courgettes. En plus, vous perdez surtout au niveau du goût. Souvenez-vous que les courgettes contiennent près de 95 % d’eau. Ceci étant, vous payez un prix plus élevé au poids pour des courgettes volumineuses. En outre, la chair des grosses courgettes contient des graines, ce qui n’est pas nécessairement appétissant.

L’idée est donc de demander à votre maraîcher de vous servir des courgettes moins volumineuses, qui ont meilleur goût et sont moins coûteuses.

Ne pas les cuire trop longtemps

Que ce soit dans le cadre de votre diète végétalienne ou simplement dans le cadre de la cuisson de recettes populaires à base de courgette, vous ne devez jamais laisser les courgettes au feu longtemps. En plus de trop se ramollir ou de devenir flasques, les courgettes trop cuites noircissent et sont plus bonnes à jeter qu’à manger.

La courgette étant déjà riche en eau, il n’est pas risqué de la manger crue. Par conséquent, il n’est pas nécessaire de la cuire trop longtemps. La meilleure cuisson de courgettes est celle qui préserve son croquant. Vous pouvez même vous servir de votre barbecue pour cuire vos courgettes. Le temps de cuisson maximum recommandé est de 10 minutes.

Les assaisonner après l’évaporation de l’eau de cuisson

Au-delà de leur teneur en eau, les courgettes sont aussi connues pour leur fadeur. Ceci étant, il n’est pas rare qu’on ne l’assaisonne pas toujours comme il se doit, ou que l’on abuse de l’assaisonnement.

Alors, l’astuce pour relever le goût de ce légume est d’attendre l’évaporation totale de l’eau de cuisson. Vous pouvez alors rajouter du sel et les épices de votre choix, tout en vérifiant que l’assaisonnement est à votre goût.

Les découper et les saupoudrer

Vous avez peut-être des difficultés à bien cuire les courgettes parce qu’elles contiennent beaucoup d’eau. Pour enlever cette eau, l’astuce la plus simple est de couper vos courgettes en deux et de les saupoudrer de sel.

Vous devez ensuite laisser reposer une quinzaine de minutes au maximum, puis vous servir d’un papier absorbant ou d’un torchon propre pour éponger le surplus d’eau qui s’est échappée.

Maintenant vous savez quoi faire pour bien cuisiner vos courgettes et profiter au maximum de leurs atouts nutritifs et gustatifs. À vous de jouer !