Le brassage maison a connu un véritable engouement ces dernières années. Avant de commencer à brasser vous-même votre bière, voici quelques points à considérer. 

Ne jamais négliger l’assainissement

 

L’assainissement et la stérilisation sont deux termes que vous devez absolument respecter. Les problèmes d’hygiène commencent avant même que vous ayez commencé à brasser et ne se terminent pas tant que vos bouteilles ne sont pas bouchées. Le moment le plus important pour les étapes de stérilisation est la période qui suit immédiatement le refroidissement de votre bière. C’est à ce moment-là que les bactéries et autres infections sont les plus susceptibles de prendre le relais, car la levure n’a pas encore commencé sa fermentation.

 

Refroidissez votre moût de manière rapide

 

Pour faire sa bière, il est important de toujours refroidir le moût le plus rapidement possible. Grâce à un processus de refroidissement rapide, les retombées de protéines et de tanins pouvant nuire à la bière, vont augmenter. En même temps, cela va aussi réduire la possibilité de prolifération des bactéries. Cela pourra aussi optimiser la clarté de la bière afin qu’elle ait un aspect visuel plus attrayant.

 

Commencez avec des bières plus foncées

 

Quel que soit votre type de bière préféré, il est préférable de commencer avec de la bière brune. Notez que les bières plus foncées sont généralement plus efficaces pour cacher les erreurs que vous avez pu commettre en cours de fabrication.

 

Choisissez les bons ingrédients

 

Les ingrédients frais sont essentiels à la fabrication de la meilleure bière faite maison. Il est également important de comprendre vos ingrédients :

  • stocker du houblon frais dans un congélateur lui permet de garder un peu de sa fraîcheur ;
  • stocker des grains broyés peut provoquer une oxydation pouvant détruire la saveur.

Optez pour des fermenteurs en verre

 

De nombreux kits de brassage de bière à domicile incluent des seaux en plastique pour la fermentation. Même si les fermenteurs en plastique sont un moyen peu coûteux de commencer, ils devraient également être mis à niveau par la suite. Les fermenteurs en verre ou en acier inoxydable offrent un certain nombre d’avantages importants par rapport au plastique :

  • le contenu ne colle pas facilement ;
  • le contenant est plus facile à nettoyer et à stériliser ;
  • le contenant offre une meilleure barrière contre l’oxygène par rapport au plastique.

Pensez toujours à du long terme

 

Le brassage maison est un investissement. Chaque fois que vous achetez un équipement, pensez à son fonctionnement sur du long terme. Économiser quelques euros aujourd’hui peut vous coûter très cher demain. Si vous cherchez à effectuer une mise à niveau, il y a de fortes chances que vous y soyez de toute façon pour le long terme. Le brassage maison est en partie de l’art, en partie de la science et surtout beaucoup de plaisir. La clé d’un brassage réussi est de penser stratégiquement, d’apprécier vos ingrédients et de prendre des décisions à long terme. Une fois que vous avez les bases, il s’agit de tester et de peaufiner jusqu’à ce que vous découvriez la bière parfaite.