Pratique au quotidien, une cave à vin permet de conserver et de faire vieillir le vin dans les bonnes conditions. Le dispositif convient notamment aux bouteilles achetées trop jeunes. Il faut cependant bien connaître le fonctionnement d’une cave à vin de vieillissement.

Contrôle de la température dans une cave à vin de vieillissement

La cave ou l’armoire à vin de vieillissement se révèle indispensable dans une maison ou un appartement dépourvu de cave naturelle. Elle respecte ainsi les paramètres qui contribuent au vieillissement du vin, dont la température. Celle-ci doit être comprise entre 10 et 14 °C.

Tous les moyens sont de ce fait mis en œuvre pour pallier les écarts de température dans la cave à vin, d’où la présence du thermomètre. Une sonde thermo-hygro se révèle indispensable pour jauger la température intérieure et extérieure. Elle permet également de déterminer le taux d’humidité ambiant.

En cas de doute, pensez à vous renseigner sur climadiff.com/fr/ concernant les solutions de vieillissement et de mise à température des vins. De par la maîtrise de la température, les caves à vin de service contribuent à sublimer les saveurs ainsi que les arômes.

Le maintien d’un niveau d’humidité relative constant

À l’instar de la température, le taux d’humidité figure parmi les facteurs impactant la qualité du vin. En effet, les moisissures apparaissent en cas d’humidité ambiante élevée. Toutefois, un taux d’humidité trop faible engendre la dégradation des bouchons en liège. Ils fendillent et laissent passer l’air.

Il faudra de ce fait se renseigner au préalable sur le taux d’humidité idéal et programmer l’hygromètre intégré. En pratique, le pourcentage d’humidité contenu dans l’air doit avoisiner les 70 %. La cave à vin de vieillissement et son hygromètre vous permettront de stabiliser l’humidité ambiante afin que les bouteilles puissent vieillir de manière optimale.

cave à vin vieillissement

Une cave à vin de vieillissement possède une isolation thermique de qualité

L’isolation d’une cave à vin est prévue pour assurer les conditions de conservation des grands crus. Les dispositifs modernes intègrent un système d’isolation thermique qui vise à stabiliser la température dans l’équipement. L’utilisateur devra néanmoins vérifier que la température affichée concorde avec la température réelle. Malgré un système d’isolation performant, mieux vaut vérifier régulièrement. Elle ne doit être ni trop chaude ni trop froide.

L’isolation d’une cave à vin traditionnelle se révèle nettement plus complexe. Il faut en effet isoler les murs et le plafond afin de prévenir les pertes de chaleur et d’humidité. Pour ce faire, comptez notamment sur les panneaux isolants spécifiques.

Une bonne circulation de l’air est essentielle

Une bonne ventilation s’impose aussi bien pour une cave à vin traditionnelle que pour une cave à vin de vieillissement. Cette mesure vise à éviter les problèmes relatifs à un taux d’humidité trop important. Ainsi, la ventilation naturelle d’une cave traditionnelle s’effectue via les grilles de ventilation.

Un système de ventilation est également prévu dans les caves à vin de vieillissement, l’objectif étant de renouveler l’air en vue de limiter la formation et la prolifération des champignons. Techniquement, le vin respire à travers le bouchon de liège, d’où la nécessité d’assainir l’air et d’éliminer les odeurs trop fortes. En outre, les bouteilles doivent être soumises à la bonne dose d’oxygène. Cette précaution s’impose pour que le vin puisse mûrir, évoluer, s’adoucir afin de développer de bons arômes. Ainsi, un excédent d’oxygène entraîne une perte des arômes et des senteurs. Le vin arbore alors une saveur acide, proche de celle du vinaigre.

Les caves à vin de vieillissement sont équipées de portes teintées

Les œnologues confirment que le vin repose et mûrit mieux dans le noir, quitte à créer des conditions d’obscurité totale. C’est pourquoi il est plus judicieux d’investir dans une cave à vin de vieillissement dotée de portes teintées. Celles-ci sont préalablement traitées contre les rayons UV.

L’obscurité permet de protéger le vin contre les risques de dégradation. La lumière détruit les arômes, d’où le fameux « goût de lumière ». Notons que le vin blanc se détériore plus rapidement que le vin rouge. Les bouteilles de blanc sont de ce fait emballées dans du papier de soie. Dans tous les cas, la luminosité ambiante ne doit pas excéder les 40 watts.

La couleur de la bouteille joue également un rôle dans le processus de vieillissement du vin. Un verre foncé, vert ou brun retient davantage les rayonnements UV. Emballez systématiquement les bouteilles blanches ou bleues dans du papier.

bouteille de vin

Un stockage optimal des bouteilles

La question relative à la position des bouteilles revient systématiquement : faut-il conserver le vin couché ou debout ? Du fait des problèmes d’oxydation, les bouteilles doivent impérativement être couchées. Le nectar humidifie le bouchon, l’empêchant ainsi de s’effriter, voire de sécher.

La période de maturation varie néanmoins selon la capacité des bouteilles. Elle est plus longue pour les bouteilles XXL, tout comme le processus de maturation. Quelle que soit la taille de la bouteille de vin, veillez à la stocker dans un lieu à l’abri des variations de température.

Les caves à vin de vieillissement répondent parfaitement aux contraintes liées aux appartements. Ces appareils facilitent la garde des vins dans les meilleures conditions possibles. Toutefois, choisissez un support stable pour votre cave à vin. Cette mesure s’impose notamment si votre logement se trouve à proximité d’un métro, d’un chemin de fer ou d’une route très fréquentée. Il faut retenir que l’oxydation du vin est aussi occasionnée par les vibrations. Ces dernières risquent de « fatiguer » le vin.

En revanche, évitez de remettre une bouteille déjà ouverte dans la cave à vin de vieillissement. Placez-la plutôt dans le frigo durant un certain laps de temps (3 à 4 jours). En outre, refermez la bouteille avec un bouchon en caoutchouc. L’usage d’une pompe facilite le stockage sous vide du vin. La boisson se conserve ainsi 2, voire 3 jours au réfrigérateur. Malgré les idées préconçues, il est mal venu de glisser une cuillère dans le goulot afin de conserver la boisson. Mieux vaut sceller la bouteille avec un bouchon. Bref, le respect de ces conditions vous permettra de conserver vos bouteilles de vin, chez vous, dans les conditions optimales.