Laissez-moi vous raconter comment travailler avec des piments jalapenos…terrifiant, je sais. En fait, j’ai une photo d’une paire de gants en caoutchouc, d’un couteau et d’un couple de jalapeños, mais j’ai décidé que c’était probablement trop effrayant.

 

Les jalapeños ont une mauvaise réputation. Mais je vais vous confier un petit secret : tous les jalapenos ne sont pas créés égaux. Certains seront si épicés que vous ne pourrez plus jamais en manger (d’accord, peut-être pas VOUS, mais la plupart d’entre vous) et d’autres ont le même goût qu’un poivron vert légèrement plus épicé. Voici le secret : lorsque vous êtes à l’épicerie, prenez un piment jalapeno et reniflez-le. S’il vous chatouille la gorge, c’est qu’il est épicé et c’est à partir de là que vous pourrez prendre votre décision d’achat de piment. Vous pouvez également prendre note des petites « vergetures » blanches sur l’extérieur du piment. Plus il y a de vergetures, plus le piment est fort. L’autre secret ? Ce qui rend les jalapenos piquants, ce sont les graines et la membrane.

 

Vous voyez toutes ces graines ? Et le truc blanc à l’intérieur ?

C’est la partie piquante. Donc, si vous n’êtes pas intéressé par une bouche brûlante, passez simplement vos doigts autour de cette membrane au milieu et jetez les graines avec les couches sales et vos rêves de manger comme un vrai Mexicain. Pour être encore plus prudent, portez des gants en caoutchouc et utilisez un petit couteau d’office pour être sûr de tout avoir.

En ce qui concerne la manipulation des poivrons, sachez que les huiles resteront sur vos mains, à moins que vous ne soyez vigilant pour vous assurer qu’elles ne le sont pas. Vous pouvez penser que vous vous êtes bien lavé les mains jusqu’au soir où vous allez retirer vos lentilles. Pour éviter de vous brûler les yeux, vous pouvez soit porter des gants en caoutchouc lorsque vous manipulez vos poivrons coupés, soit vous laver les mains très, très bien. Faites comme si vous étiez au jardin d’enfants et chantez l’ABC. Deux fois. Une fois que vos poivrons sont tous nettoyés, il suffit de les couper en tranches ou en dés comme le demande la recette.

Vous pourriez aussi essayer l’un de ces videurs de jalapeño ! Je viens d’en entendre parler ! Quelqu’un en a-t-il déjà utilisé un ?

Essayez les jalapeños frais dans certains de ces plats :

  • Dip de maïs chaud 
  • Soupe au poulet et à la tortilla 
  • Salsa fraîche du jardin 
  • Pico de Galo