Rien qu’en France, les chiffres relatifs au gaspillage des aliments sont impressionnants. Tout cela invite à la réflexion quant aux moyens à utiliser pour éviter cela. La conservation alimentaire offre pourtant de nombreuses possibilités, que ce soit par la chaleur ou le froid. Ainsi en fonction des aliments, il est possible de les ranger dans les placards ou dans le frigo. Voici comment procéder.

Maintien des aliments au froid

Le froid permet de réduire ou diminuer la multiplication des micro-organismes, les réactions des enzymes, etc. Ainsi, cela vous permet de conserver vos aliments pendant une durée plus étendue. Voici quelques manières recommandées par IceShop pour conserver les aliments par le froid :

La réfrigération

Par cette méthode, la température est réduite pour conserver les aliments pendant plus longtemps. La durée de vie des cellules tissulaires animales et végétales est plus ou moins importante. Pour les denrées fortement périssables, il est conseillé de les conserver entre 0 °C et + 4 °C.

La congélation

Elle permet de diminuer la quantité d’eau contenue dans les aliments. L’aliment passe donc sous une forme solide. Ainsi, l’activité des microbes ou enzymes est stoppée ou limitée.

La surgélation

Il s’agit d’une rapide congélation de tout aliment, en faisant descendre brusquement sa température à moins 18 ° C. La cristallisation de l’eau empêche ainsi la destruction des cellules. Les aliments ainsi conservés gardent leur apparence et même le goût. Il est fortement recommandé de ne pas faire subir de changements de température aux aliments surgelés.

Après avoir décongelé des produits congelés ou surgelés, il est déconseillé de les remettre en congélation.

Autres façons de conserver les aliments

En dehors de froid, il est possible de conserver les aliments par d’autres méthodes. Il s’agit de :

La fermentation

Les aliments sont conservés au moyen de l’acidification. Il se produit alors une modification naturelle grâce aux bactéries ou levures. La fermentation prend de nombreuses formes en fonction des aliments à maintenir. Elle peut être :

  • Alcoolique pour le vin ;
  • Lactique pour la choucroute ;
  • Acétique pour le vinaigre.

La lactofermentation est également une méthode qui a fait ses preuves. En pratique, il s’agit de laisser mariner les aliments enduits de sel ou de saumure. Ensuite, ils sont mis dans un environnement exempt d’oxygène. Les aliments conservent ainsi toute leur valeur nutritive, de même que les vitamines.

La conservation sous vide

Il s’agit tout simplement de réduire l’action de l’oxygène sur l’aliment. Ainsi, vous pourrez le conserver pendant une durée rallongée. Il est possible d’associer cette méthode avec la congélation, et la déshydratation. Cependant, vous pourrez aussi conserver sous vide grâce à des appareils vendus dans le commerce. Il vous suffit de visiter les magasins d’électroménagers, et faire un choix.

L’ionisation ou irradiation

Pour conserver les aliments, on les soumet à des rayons ionisants. L’objectif est de faire baisser la quantité de bactéries et autres virus qu’ils contiennent. Bien qu’efficace, cette méthode fait l’objet de nombreuses polémiques. Cela est dû au fait, que les aliments sont mis en contact de radiations.

Vous n’aurez que l’embarras parmi les différentes méthodes de conservation des aliments qui existent. De cette manière, il est possible de réduire significativement le gaspillage alimentaire.