Sélectionner une page

Il existe une liste non-exhaustive de formations, qui sont proposées à tous ceux qui veulent intégrer l’univers du vin. De nouveaux points relais ont fait leur apparition au niveau des pays émergents comme la Chine et le Brésil. Ces pays ont permis de générer un nombre important de débouchés pour les amateurs d’œnologie qui veulent en faire leur métier. Pour répondre à cette demande, les écoles de commerce ont mis en place une formation en spiritueux et vins. Elle aborde l’aspect commercial et marketing nécessaire pour développer une marque de vin et de spiritueux.

Présentation des métiers des vins et spiritueux

En France, c’est plus de 2 millions de passionnés qui travaillent dans le secteur du vin. Ce dernier propose aux environs de 500 000 emplois indirects et directs. Le dynamisme de ce secteur économique est constamment en hausse tous les ans. Il tient d’ailleurs la seconde place en tant qu’exportateur, juste après l’aéronautique.

Les métiers de la production demeurent majoritaires. Toutefois, ceux du management et du marketing sont aussi sujets à une hausse significative, surtout à l’international. D’ailleurs, l’œnotourisme évolue de façon exponentielle en France et dans le reste du monde. Les diplômés des grandes écoles spécialisées comme Magnum Institute ont une place à part dans cette progression. Ils ont le privilège d’avoir accès à des formations pluridisciplinaires dans le secteur de la communication, de l’événementiel, le marketing et le commerce du vin.

Les enjeux de la formation

Le premier enjeu des programmes de formation est une totale maîtrise du produit à vendre. Pour établir une cohérence entre la stratégie marketing et les besoins des consommateurs, une expertise dans le domaine du vin est essentielle. Les écoles du commerce proposent alors des formations innovantes.

En effet, divers établissements proposent des formations à la fois complètes et diversifiées pour l’obtention d’un MBA en commercialisation de vin et spiritueux. Ils peuvent alors permettre aux apprenants d’être titulaires d’un MSC en Wine management ou en commerce international de vins et spiritueux.

L’art de commercialiser les vins et les spiritueux à l’international

Les pays en voie de développement sont les opportunités de croissance des grands domaines viticoles. C’est notamment le cas de la Chine qui a généré près de 2 milliards de chiffres d’affaires en euros l’an dernier. Les diplômés des écoles du commerce en vin doivent donc se former pour évoluer aisément à l’échelle internationale.

La plupart des établissements qui proposent une formation dans les vins et spiritueux sont sanctionnés par des masters. C’est le garant de leur aptitude à vendre des produits œnologiques et spiritueux en France et à l’étranger.

Le marché étranger étant une niche, les étudiants sortants des établissements spécialisés effectuent la moitié de leur cursus universitaire en anglais. D’autres écoles décident de collaborer avec des universités en Australie ou au Canada pour établir un partenariat permettant de travailler et de renforcer le réseau académique de l’industrie du vin à l’international.

Appréhender la tendance de l’œnotourisme

Les régions viticoles françaises reçoivent près de 7,5 millions de touristes. C’est une tendance qui propose différentes activités comme des cours de cuisine, des dégustations de grands crus et des balades dans les vignobles.

Le marché du vin et des spiritueux affiche une croissance moyenne de 10% tous les ans. Pour affronter ce changement, de nouvelles compétences en communication et en marketing sont nécessaires. C’est pourquoi la mise en place d’une formation en œnotourisme est de plus en plus prisée et proposée.

Le secteur des vins et spiritueux vous ont toujours passionné ? Pensez à prendre plus d’informations concernant les informations pouvant vous être utiles afin de devenir un expert dans le domaine.