Sélectionner une page

Rien ne satisfait autant que votre plat de viande préféré. Quelle que soit votre préférence pour la viande, connaître vos coupes vous aidera à choisir le bon morceau de viande pour chaque repas, à chaque fois. Lisez cet article pour plus d’informations.

Mettez fin à la confusion et découvrez le vrai goût pour les coupes de bœuf, d’agneau et de porc grâce à nos guides complets.

Le porc est la viande la plus consommée dans le monde entier, qu’elle soit fraîchement cuite ou en conserve. Reconnu pour sa polyvalence, le porc peut être utilisé du nez à la queue pour préparer une variété de plats. Consultez notre guide des coupes de porc, puis inspirez-vous de nos recettes de porc.

Votre guide des découpes de porc

  1. Trotteur : Bien que le trot ne semble pas immédiatement appétissant, la viande est tendre, douce et savoureuse. Leur cuisson demande beaucoup de temps, mais les résultats en valent la peine.
  2. Cou : Le cou produit une viande délicieuse qui doit être cuite lentement pour permettre à la graisse intramusculaire de fondre. Cela permet de garder la viande humide et tendre. Les morceaux d’épaule de porc peuvent être rôtis, coupés en dés ou hachés.
  3. Épaule : la viande de l’épaule est une coupe très polyvalente. Elle peut être soit hachée ou coupée en dés pour la cuisson lente dans les ragoûts, soit conservée sur l’os et rôtie lentement jusqu’à ce qu’elle soit tendre. Le filet du haut de l’épaule est juste assez tendre pour être coupé en steaks à griller.
  4. Côte courte : Peu coûteuses et pleines de saveur, les côtes levées peuvent être grillées, au barbecue, rôties ou cuites lentement. Elles sont généralement vendues sous forme de carré entier ou coupées en côtes individuelles parées. Ajoutez des côtes de rechange hachées aux bouillons et aux ragoûts pour ajouter de la saveur.
  5. Côtelette de côte : Les côtes levées se marient particulièrement bien avec la sauge et la pomme. Faites mariner vos côtelettes pour plus de saveur ou essayez un frottement à sec. Elles se cuisent de préférence à la poêle, sur un grill ou sur le barbecue. Utilisez un feu vif et retournez la viande régulièrement pour obtenir une viande juteuse et succulente.
  6. Ventre : Une viande grasse mais tendre, le ventre est délicieux lorsqu’il est grillé lentement. On l’utilise également pour faire du bacon entrelardé. La poitrine de porc est riche en graisse, ce qui en fait une coupe savoureuse et polyvalente. Elle peut être cuite lentement à basse température pour une viande tendre qui fond dans la bouche, ou coupée en tranches et croustillante dans une poêle chaude.
  7. Longe : La longe de porc est un rôti classique, délicieux dans le cadre d’un rôti traditionnel du dimanche avec une sauce aux pommes. La longe peut être soit cuite en un seul morceau avec l’os, soit désossée, farcie et roulée pour en faire un rôti exceptionnellement juteux.
  8. Poireau : Il s’agit d’une côtelette très charnue, découpée dans la croupe du porc, que l’on peut acheter avec ou sans os. La côtelette est un morceau bon marché, d’une saveur et d’une texture délicieuses. Elle est polyvalente et facile à cuisiner, qu’elle soit frite, grillée ou sur le barbecue.
  9. Gigot : le gigot est généralement rôti entier, mais il peut aussi être désossé et coupé en plus petits morceaux pour la cuisson, ou en fines tranches pour faire des steaks. Les cuisses de porc sont pauvres en graisse et peuvent être assez sèches lorsqu’elles sont grillées lentement. La cuisson de la viande sur l’os permet de la garder humide et de produire de délicieux jus que vous pouvez utiliser pour la sauce.
  10. Jarret : Généralement préparé par un rôtissage lent ou au four pour conserver sa tendreté, le jarret est une découpe économique. Il est généralement coupé dans la partie inférieure de la patte avant et est également connu sous le nom de « jarret ». Lorsqu’il est utilisé dans une marmite de haricots ou braisé, le jarret fumé donne une viande tendre à la fourchette, humide et pleine de saveur.