La température (froide ou chaude) est un facteur très important de l’hygiène alimentaire. Elle constitue l’ensemble des mesures de sécurité prises pour assurer la propreté des aliments. Découvrez dans cet article l’importance de la température dans l’hygiène alimentaire et les normes sur la conservation des produits nutritifs. 

 

Importance de la température dans l’hygiène alimentaire

 

La température est un facteur incontournable dans le respect des règles de l’hygiène. Pendant la cuisson de vos aliments, vous pouvez surveiller la température à l’aide d’un thermomètre. Afin de vous procurer une variété de thermomètres alimentaires de bonne qualité, cliquez ici. La température participe également à la santé de l’individu. Les aliments peuvent transmettre des maladies à l’homme au travers de bactéries ou autres microbes. Il s’agit là d’une intoxication alimentaire qui parfois peut être très grave, voire mortelle. Il est donc important de bien cuire vos aliments ou de bien les conserver au réfrigérateur. Des normes de température de cuisson et conservation des aliments ont été définis par les principaux acteurs du secteur.

 

Les normes sur les températures de conservation et l’hygiène 

 

Il est important pour tous les participants de l’industrie alimentaire de connaître les températures normales de conservation et de cuisson des aliments. La température de conservation et le temps de conservation des aliments dépendent du type d’aliment. Par exemple, la viande et les autres denrées surgelées doivent être conservées à -18 °C. Les aliments cuisinés ou livrés chauds doivent être à 63 °C. De façon générale, les aliments peuvent être conservés à une température inférieure à 3 °C ou à 5 °C. À partir de 5 °C jusqu’à 60 °C, la majorité des micro-organismes peut proliférer.

 

Les clés de la cuisson de vos aliments 

 

La principale clé à connaître en matière de cuisson des aliments est la méthode de cuisson. Une cuisson bonne et sans matière grasse avec les aliments comme les pommes de terre et les légumes secs doivent respecter quelques règles. Il est recommandé de les mettre dans de l’eau froide avant de les mettre dans de l’eau chaude. Par contre, avec les féculents, vous pouvez directement les mettre dans l’eau chaude afin de bénéficier de toutes leurs vitamines. Les aliments peuvent aussi être cuits à vapeur douce. Dans ce cas, les saveurs, les vitamines et les sels minéraux contenus dans ces aliments sont conservés. Vous devez impérativement surveiller le temps de cuisson et la température de cuisson. Pour la cuisson à l’eau par exemple, la température doit être élevée pour une accélération de l’ébullition et de la cuisson de l’aliment. La température influence beaucoup la cuisson et la conservation des aliments. Une bonne température de cuisson préserve les qualités nutritives de l’aliment. Une bonne conservation le préserve des micro-organismes dangereux.