L’Inde est un pays aux mille et une couleurs, mais également aux mille et une saveurs ! Lorsque l’on parle de cuisine, la sienne fait indubitablement partie des plus diversifiées et des plus riches que l’on puisse déguster. Dans chaque région où l’on se rend, on y découvre en effet des plats typiques, plus savoureux et parfumés les uns que les autres. Aussi variée soit-elle, la cuisine indienne est unique au monde et utilise des épices locales pour parfumer les mets et donner à ces derniers des saveurs aussi gourmandes qu’authentiques. Voici comment déguster les plats indiens typiques les plus populaires.

Découvrez les incontournables de la gastronomie indienne au restaurant

Le meilleur moyen de découvrir la cuisine indienne est de se rendre directement dans un restaurant pour en savoir plus sur cette gastronomie aussi riche que diversifiée. On y découvrira les mets les plus représentatifs comme le poulet tandoori, les samoussas, le poulet ou l’agneau tikka massala, le raïta, le dahl, etc. Chacun y trouvera bien sûr son compte, qu’il soit végétarien ou non. La carte propose des plats aux saveurs authentiques qui peuvent généralement être consommés sur place ou à emporter. Les repas sont concoctés avec la passion des bons ingrédients.

Bien évidemment, tous les restaurants indiens ne se valent pas. Avant de faire un choix, il est nécessaire de faire attention à différents critères. Il convient d’abord de vérifier que l’établissement soit bien orienté vers les spécialités indiennes. Ensuite, il est conseillé de se renseigner sur le restaurant en considérant le bouche-à-oreille, en tenant compte des avis des clients et en faisant quelques recherches sur son site. Il est aussi conseillé de miser sur l’expérience du restaurant indien et de ne privilégier que les établissements ouverts depuis plusieurs années et qui respectent des règles d’hygiènes strictes.

cuisine indienne, restaurant, spécialités culinaires de l'Inde

Réalisez facilement des plats typiques de l’Inde

Grâce à la grande diversité culturelle qui caractérise le pays, la gastronomie indienne propose une infinité de recettes que l’on peut facilement reproduire chez soi. Voici les plats les plus emblématiques de l’Inde.

Le poulet tandoori

Dans cette recette, la viande de poulet est coupée en morceaux, puis marinée avec du yaourt et des épices (curry, piment de Cayenne, cumin et gingembre notamment). On laisse reposer le tout au réfrigérateur pendant 8 à 12 heures avant de l’enfourner pendant environ une heure. À la sortie du four, le poulet tandoori affiche une couleur orange/rouge. Son goût unique ne manquera pas d’éveiller vos papilles ainsi que celles de vos convives. On conseille surtout de le servir avec des oignons fraîchement coupés et du citron vert.

Le pain indien chapati

Lorsque l’on parle de gastronomie indienne, il est difficile de faire l’impasse sur le pain traditionnel qui accompagne merveilleusement tous les mets indiens : le chapati. Il est à base d’une farine spéciale que l’on peut bien sûr remplacer par de la farine complète. Il est plus léger, car sans levain.

Pour faire du pain indien chapati, la première étape consiste à créer un mélange farine/sel dans un saladier. Au centre, on creuse un puits dans lequel on verse de l’eau. Il faut ensuite amalgamer peu à peu la farine et l’eau jusqu’à l’obtention d’une pâte collante. Cette dernière est à pétrir jusqu’à ce qu’elle devienne ferme et homogène. Une fois prête, la pâte doit être roulée en boule. On la couvre d’un torchon humide et on la laisse reposer pendant 10 à 15 minutes. On prend ensuite la pâte et on la divise en morceaux d’environ 65 g. À l’aide d’un rouleau à pâtisserie, on étale chaque morceau le plus finement possible. Enfin, il suffit de déposer les galettes sur une poêle chaude. On les laisse cuire pendant 15 secondes de chaque côté. Dès que les chapatis sont sortis de la poêle, on les enduit de beurre fondu.

Les samoussas végétariens à l’indienne

Constituant le plat le plus représentatif de la cuisine indienne, les samoussas sont sans doute l’un des mets les plus appréciés dans le monde entier. Ces mythiques triangles de feuilles de brick peuvent être farcis avec de la viande hachée, des œufs, des poissons, des légumes, etc. Vos farces doivent bien sûr être relevées d’épices. Puisque les samoussas se prêtent à toutes les envies, ils peuvent faire le bonheur des végétariens.

La réalisation de samoussas végétariens à l’indienne passe avant tout par la préparation de la farce qui, en l’occurrence, est à base de légume. Lors de cette étape, on est libre de personnaliser la garniture au grès de ses envies, mais sans oublier les épices (graines de moutarde, cumin, gingembre frais…). Une fois la farce prête, il suffit de garnir ses feuilles de brick en suivant les instructions de pliage données sur le paquet et de les faire frire pendant 2 minutes. Ces mets indiens peuvent être servis en apéritif comme en entrée.

samoussas végétariens indiens

Le dahl de lentille

Le dahl est également l’un des grands classiques de la cuisine indienne dont raffolent les végétariens. Ce plat typique est composé de lentilles assaisonnées de cumin, coriandre, curcuma, gingembre, ail, cannelle et clou de girofle. Très aromatique, le dahl réjouira les narines et les papilles. Bien qu’il soit exempt de viande, il est riche en protéines. Selon ses besoins, ce plat complet peut faire office de plat principal, de condiment ou être servi avec des chapatis ou du riz basmati. C’est d’ailleurs une recette très facile :

  • rincez les lentilles sous un filet d’eau clair à l’aide d’une passoire,
  • mettez 2 litres d’eau dans une casserole et plongez-y les lentilles,
  • laissez frémir jusqu’à évaporation de l’eau et jusqu’à ce que les lentilles soient bien cuites et tendres,
  • préparez le curry et versez-le dans la casserole des lentilles,
  • saupoudrez le tout de sucre roux avant d’y incorporer du yaourt,
  • mélangez très délicatement la préparation en évitant d’écraser les lentilles.

Le raïta de concombre

À base de yaourt et de légumes, cette sauce hypocalorique indienne permet d’apporter de la fraîcheur aux mets épicés. Facile à réaliser, c’est un véritable allié minceur. Pour réaliser un raïta digne de ce nom, il convient de mélanger le yaourt, 5 cl d’eau froide, du sel et du sucre dans un saladier ou un grand verre doseur. On y ajoute ensuite des oignons émincés, des dés de concombre, des herbes aromatiques et éventuellement de la tomate. On mélange le tout puis on le couvre et on le laisse reposer pendant 2 heures au réfrigérateur pour que le yaourt s’imprègne des saveurs.

Entre-temps, on fait griller des graines de cumin sec et de moutarde noire dans une poêle. On les écrase ensuite à l’aide d’un mortier et d’un pilon. Les poudres ainsi obtenues embaumeront le raïta de concombre après sa sortie du réfrigérateur.

Si vous souhaitez découvrir d’autres plats, tournez-vous vers le curry d’agneau Taj Mahal, l’aloo Bombay, le poulet tikka massala, le naan indien et le palak paneer pour profitez de toutes les saveurs de la gastronomie indienne.