La cuisson lente est un excellent moyen de cuire les aliments, en particulier les viandes coriaces. Elle implique l’utilisation d’un feu doux pendant une longue période et, dans la plupart des cas, l’utilisation d’une mijoteuse. Elle a vu le jour pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque les Américains utilisaient cette méthode parce qu’ils ne pouvaient pas se permettre d’utiliser trop de puissance. Aujourd’hui, elle revient en force !

À qui s’adresse la cuisine lente ?

Comme indiqué ci-dessus, les mijoteuses ont été popularisées par les femmes au foyer qui ont découvert qu’elles pouvaient faire plus que simplement attendre à la maison pendant que leurs maris étaient absents chaque jour au travail. Aujourd’hui, des gens de tous horizons se tournent vers les mijoteuses pour économiser de l’argent et avoir de délicieux repas faits maison quand ils le souhaitent.

Les avantages de la cuisson lente

Cuisiner avec une mijoteuse présente de nombreux avantages. C’est un moyen facile de cuire les viandes, ce qui permet d’économiser de l’argent. Elle est également bénéfique pour l’environnement, car les gens consomment globalement moins de viande et choisissent de manger plus sainement. La cuisson lente est également pratique, car vous pouvez vous consacrer à d’autres tâches à la maison pendant que vos aliments sont cuits pour vous !

L’un des gros avantages de la cuisson lente est qu’elle permet de transformer des viandes coriaces en plats extrêmement tendres, comme le porc effiloché par exemple. Vous pourrez trouver une recette ici.

Combien cela coûte-t-il ?

Les mijoteuses sont très abordables, entre 20 et 250 euros selon le modèle choisi. Pour quelques euros seulement, chaque jour où vous utilisez votre mijoteuse, le temps de préparation sera considérablement réduit ! Selon l’endroit où vous faites vos courses, les repas instantanés vendus en boîte peuvent coûter jusqu’à 10€ par repas, mais les repas faits maison dans votre mijoteuse peuvent coûter bien moins cher comme 0,50 € par repas !

Conseils pour se lancer dans la cuisine lente à la maison

Si vous voulez essayer la cuisson lente, voici quelques conseils pour commencer :

  1. Sortez la viande du congélateur et coupez-la en morceaux qui entreront dans votre mijoteuse (si nécessaire)
  2. Laissez décongeler au moins une demi-heure par kg de viande au réfrigérateur, ou environ quatre heures pour un rôti de deux kg
  3. Lorsque vous avez fini de découper votre viande, placez-la dans la mijoteuse avec l’eau et l’assaisonnement
  4. Le temps de cuisson varie selon le type de viande (le bœuf est plus long que le poulet), mais comptez environ 8 heures à feu doux ou 4 heures à feu vif pour la plupart des viandes.

Quelques avantages supplémentaires

Il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles les gens se tournent vers les mijoteuses !

Lorsque vous préparez vos propres repas, vous pouvez vous assurer qu’il n’y a pas d’additifs ou de produits chimiques dans votre nourriture, comme dans les produits vendus en boîte. Vous pouvez également choisir ce que contient votre repas, ce qui est idéal pour les personnes ayant des restrictions alimentaires (par exemple, les végétariens) ou des sensibilités alimentaires (par exemple, les régimes sans gluten).

Conclusion

La cuisine lente devient de plus en plus populaire à mesure que les gens découvrent ses nombreux avantages. Non seulement elle vous aide à passer moins de temps dans la cuisine, mais elle permet aussi d’économiser de l’argent et encourage un mode de vie plus sain pour les personnes de tous âges. Si vous n’avez pas encore de mijoteuse, qu’attendez-vous ?