La construction d’une cuisine professionnelle doit obligatoirement suivre les normes d’hygiène pour la bonne circulation des eaux usées. De ce fait, de nombreux fabricants peuvent proposer un caniveau de sol pour cuisine professionnelle pour votre établissement. Ce système d’évacuation est généralement composé d’une grille caillebotis antidérapante et d’un siphon. Il est aussi équipé d’un panier à ordure, muni d’un trou où l’on place une membrane d’imperméabilité. Cet élément évite les remontées des mauvaises odeurs et empêche également le blocage de la conduite des déchets.

Caractéristiques d’un caniveau pour cuisine professionnelle

Les caniveaux s’utilisent principalement en extérieur et en intérieur. Concernant le caniveau pour une cuisine professionnelle, on doit adapter ceux à utilisation intérieure. Ils sont en général à grilles. Il existe aussi des caniveaux à fente, mais en très rare. Le type de système d’évacuation dans la catégorie cuisine se présente en de divers modèles. Ils sont essentiellement conçus en acier inoxydable. Possédant une spécificité antibactérienne, ils suivent la norme NF EN 141 559. Outre cela, ils résistent à la rouille et leur entretien reste relativement facile. Une meilleure performance du réservoir d’eau est assurée grâce à l’existence du siphon, lié aux mouvements de l’eau. De ce fait, une préservation maximale de la propreté est mise en évidence, grâce à la vidange complète au bout du déversement, par la présence du réservoir. De plus, l’obturation d’émissaires est minimisée par les équipements de formes arrondies et à angles rayonnés. Ces débouchés sont essentiellement consacrés aux zones de conduite d’eau et d’hygiène. Ces caniveaux de sol pour cuisine professionnelle existent sous diverses apparences, avec un système d’évacuation verticale ou horizontale. Ils sont également en mouvement linéaire ou multidirectionnel. Enfin, la grille à caillebotis antidérapante est très pratique et conforme à la norme. Cet élément est exigé pour l’accessibilité des employés sur le lieu de travail. Elle offre aussi une constitution antirejet. Finalement, le panier et la pièce siphoïde, dépourvue d’arêtes vives, procurent un renforcement de la sécurité.

Dimension d’un caniveau de sol

Fabriquées pour être utilisées dans le domaine de la cuisine professionnelle, les voies d’écoulement des eaux usées sont disponibles dans diverses mesures. Ils sont également adaptables aux différents types de sols, sont carrelés, en résine ou encore aux revêtements souples. Le répertoire présente des caniveaux de largeur notamment de 150 mm, 200 mm, 300 mm, 400 mm, 500 mm et 600 mm. Ils sont munis d’une fente de 20 mm ou d’une grille de 2 cm, et aussi de siphons de 200 x 200 mm, de 250 x 250 mm et de 300 x 300 mm de dimension, avec un débit de 1,7 L/s à 8 L/s.

Les avantages tirés d’un caniveau à siphon

La mise en place d’un siphon dans la cuisine accentue la longévité du bac à graisse. Autrement dit, ce système fonctionne à l’instar d’un filtre. Il trie ce qui entre dans la cuve et ce qui va à la maintenance du bac à graisse. Il ne modifie pas non plus la ventilation et l’épuration du bac à graisse, améliorant ainsi son utilité et sa durée de vie. Le débouchoir collecte également les divers déchets dus à sa grille. Ce qui permet la réduction de bouchonnement des conduits d’eau et l’optimisation de la propreté de l’air. Sans le siphon, de mauvaises odeurs peuvent se propager. Il permet également d’éviter les dysfonctionnements de la cuve à graisse.

Méthode de dimensionnement d’un caniveau

Cette méthode est nécessaire pour connaître la dimension de caniveau convenable à la cuisine. Cela se fait en fonction de la capacité hydraulique (Q) désirée et surtout en dépendant de divers calculs. Cette capacité se définit suivant la surface de zone à drainer (A), la précipitation (r), et le coefficient d’évacuation. Ce dernier est de 1 pour les sols bétonnés, 0,8 pour ceux en pavés et 0,5 pour les sols nus.

La formule à suivre est : Q= A * r/10 000 * coefficient d’évacuation. Un exemple est mieux pour mieux comprendre. Dans un endroit d’une superficie 500 m2 avec un sol en béton, on a une précipitation de 150 mm/h comme intensité.

De ce fait, Q= 500 * 150 /10 000 * 1 = 7,5 L/s

La sortie qui se trouve à l’extrémité ou juste en dessous du système d’évacuation doit être mesurée en fonction du débit désiré.