Plus qu’une boisson, le rhum est aussi un excellent ingrédient à utiliser en cuisine pour rehausser les saveurs de vos plats. Découvrez dans cet article comment vous pouvez l’utiliser pour sublimer vos recettes culinaires.

Qu’est-ce que le rhum ?

Il s’agit d’une eau-de-vie originaire des Caraïbes, il est obtenue grâce à la distillation du jus de canne à sucre ou de la mélasse. Son processus de fabrication ressemble à celui du vin. C’est pour cette raison que le jus issu de la fermentation est appelé vin de canne.

La fermentation et la distillation commencent après le broyage de la canne et l’extraction du vesou. En effet, le vesou est mélangé avec de la levure pour activer la fermentation. Le sucre se transforme alors en alcool. Puis, la distillation a lieu dans une colonne dédiée où le vin est chauffé à une température allant jusqu’à 70°C. Cela permet de déclencher la vaporisation des éléments volatils tel que l’alcool.

Pour information, il existe deux types de rhum sur le marché :

  • le rhum industriel : il est fabriqué avec de la mélasse ;
  • le rhum agricole : il est produit à partir du jus de canne. Sachez qu’il y a trois variétés de rhum agricole : vieux rhum, rhum ambré et rhum blanc.

Que faire avec du rhum en cuisine ?

Voici ce que vous devez savoir si vous souhaitez utiliser du rhum pour vos préparations culinaires afin de régaler vos papilles  :

  • pour des plats salés :  le rhum blanc et le rhum noir peuvent être utilisés dans les déglaçages et les marinades pour vos plats à base de viande et de légumes. Dans la gastronomie caribéenne, vous pouvez voir ces types de rhum associés à des fruits, notamment l’ananas ;
  • pour des plats sucrés : quel rhum pour cuisiner des desserts ? Vous pouvez utiliser du rhum noir ou du rhum épicé pour obtenir une saveur plus accentuée. Voici les desserts classiques préparés avec du rhum : tiramisu, glace rhum raisin, banane Foster, etc. ;
  • pour des infusions : vous pouvez faire vous-même votre propre extrait de vanille au rhum. Vous pouvez aussi apporter une touche personnelle à vos cocktails ou à vos recettes en infusant du rhum avec d’autres saveurs. Vous pouvez par exemple tremper des fruits, des herbes, des épices ou même des légumes dans du rhum durant quelques jours. De ce fait, le rhum et l’infusion prendront de nouvelles saveurs.

A savoir concernant les effets de la température

Il est important de préciser que le point de congélation de l’alcool est inférieur à celui de l’eau. Cela veut dire que l’alcool ne pourrait pas geler correctement. En préparant un dessert glacé, jaugez bien la dose de rhum pour qu’il ne tue pas la glace.

D’un autre côté, si vous cuisinez avec de l’alcool, sachez que la chaleur va évaporer une grande partie de l’alcool. En fonction de la méthode et de la température de cuisson, l’alcool ne brûlera pas toujours complètement.