La France est connue pour ses nombreux sites touristiques, sa diversité culturelle, ses légendes, ses traditions, ses coutumes, mais surtout sa gastronomie très colorée. Cette dernière varie d’une région à une autre. Lyon est notamment appelée la capitale de la gastronomie. Découvrez les spécialités sucrées que l’on peut retrouver à Lyon.

Les fameux coussins en chocolat de Lyon

Le chocolat est un des ingrédients principaux retrouvés dans la majorité des desserts en France. Tout bon gourmand en raffole, quelles que soient l’occasion et la forme sous laquelle il se présente. D’ailleurs, l’une des grandes spécialités de Lyon est le coussin en chocolat. Il est fait, entre autres, à base de sucre, d’amandes, de lait et bien sûr du cacao (à 70% minimum).

Derrière la désignation « coussin en chocolat » se cache en réalité le beurre de cacao enveloppé d’une fine couche de pâte d’amande et d’une touche de curaçao. Certains pâtissiers en font parfois une ganache. Ils sont généralement emballés dans du carton. Dans le commerce, on parle de ballotin de coussins en chocolat. C’est un vrai régal à savourer seul ou en famille à l’heure du goûter ou en dessert. Pour vous faire plaisir, découvrez ici la sélection de coussins au chocolat de Lyon de Léon Fargues et bien d’autres friandises préparées avec du chocolat comme les cho’cissons, les Napolitains et les amandes grillées.

En plus de leur goût exquis très apprécié de tous, les valeurs nutritionnelles des coussins au chocolat ne sont pas négligeables. Pour 100 g, ils apportent 440 kilocalories d’énergie, 43 g de glucides, 25 g de lipides et 6,30 g de protéines. De plus, ils ne contiennent pas de sel. Ce dessert est un grand classique lyonnais au même titre que les pralines, les tartes aux pralines et les bugnes.

spécialités sucrées Lyon

Les gâteaux et les douceurs retrouvés dans les boutiques

À Lyon, vous trouverez facilement entre autres gâteries, des gâteaux dauphinois fourrés aux noix et au miel, des cakes aux fruits confits, des babas au rhum, des pâtes de fruits, des gaufres, des sablés bretons aux éclats de caramel et beurre salé, des nonnettes au miel fourrées au caramel beurre salé, du cocon, des petits pavés, des bugnes et évidemment des pralines.

Les pralines sont craquantes et peuvent être très addictives. On les retrouve souvent sous forme de bonbons. Elles se composent d’amandes ou de noisettes enrobées de sucre caramélisé auxquelles l’on ajoute du colorant. C’est la couleur du colorant (souvent rose ou rouge) qui détermine la couleur des pralines. Les bugnes, quant à elles, sont habituellement consommées lors du mardi-gras, avant le carnaval. Ce sont de petits beignets de couleur jaune, fins et craquants. On retrouve également des bugnes moelleuses. Pour les faire, il faut de la farine, des œufs, du beurre, du sucre et un arôme au choix. C’est la fleur d’oranger qui est généralement utilisée pour aromatiser les bugnes.

Les confitures et les marmelades de Lyon

Les confitures et les marmelades sont idéales pour le petit-déjeuner et les collations. Elles se font essentiellement à partir de fruits frais, de saison, biologiques et sélectionnés avec soin par des chefs expérimentés. Elles se conservent ainsi facilement sur une longue période. Il existe donc autant de confitures et de marmelades que de fruits. Quelques exemples de confiture retrouvés dans les boutiques lyonnaises sont la confiture d’orange, de mangue, de fruits rouges, de banane, de poire et de pomme. Le prix d’un pot de confiture varie selon la contenance du pot, la disponibilité du fruit et les variétés de fruits utilisées.