Sélectionner une page

Les boissons au café italiennes sont un peu comme un art – construit sur la tradition et la simplicité. Ce n’est pas pour rien que des chaînes internationales n’ont pas ouvert leurs portes ici, ou n’ont pas eu beaucoup de succès.  Beaucoup de bars traditionnels sont dans la famille depuis des générations, et les habitants apprécient l’authenticité. Pour en savoir plus, lisez cet article.

Il existe également des règles pour commander des boissons italiennes au café, et obéir plutôt que de faire le voyou séparera les Italiens honoraires des touristes. Considérez votre première expérience du café comme une cérémonie non officielle d’orientation vers l’Italie ! Mais avant de savoir quoi, et quand, pour commander, il faut savoir comment :

– Un café ou une boutique de café auquel on pense chez soi s’appelle un « bar » en Italie. La plupart sont des établissements familiaux sans nom, avec juste un panneau « BAR » devant.

– La plupart des bars exigent que vous payiez d’abord, puis que vous alliez au comptoir pour commander – gardez votre reçu !

– Il y a deux prix dans les bars : le prix « al tavolo », à la table, et le prix « al banco », au comptoir. Les Italiens passent au maximum cinq minutes dans un bar, dégustent leur café au comptoir et sont à la conquête de la journée. Économisez quelques euros tout en vous comportant comme un local et essayez la même chose !

– Il n’y a pas de formats pour le café ici. Vous obtenez ce que vous voulez.

– Le café est accompagné d’un verre d’eau gratuit. Si le barman ne vous le donne pas automatiquement, n’hésitez pas à demander : Posso avere un bicchere d’aqua, per favore ? Puis-je avoir un verre d’eau, s’il vous plaît ?

Voyons maintenant ce que ce café italien traditionnel a à offrir.

Les différents types de boissons à base de café italien

1. Caffè (espresso, caffè normal)

Caffè est le mot italien pour le café, mais c’est aussi ce qu’ils utilisent pour commander un espresso, le type le plus courant et votre premier pas pour devenir moins un « straniero » (étranger). Lorsque vous allez à la caisse, vous dites « un caffè », et non « un espresso ». C’est un seul coup de caféine qui, j’aime à penser, peut faire des miracles.

Si vous vous sentez particulièrement sauvage, vous pouvez opter pour un « doppio », un double espresso. J’ai vu de charmants Italiens faire tournoyer cinq paquets de zucchero (TSOO-key-roh, sucre) dans leur minuscule caffè, mais je recommande de le boire à l’amaro (amer), sans sucre. Un caffè se boit à tout moment de la journée – faites le plein d’énergie !

 2. Caffè ristretto (ou caffè stretto)

Il ressemble à un caffè normal puisqu’il s’agit d’une seule dose d’espresso, mais il contient moins d’eau, ce qui lui donne un goût plus concentré. C’est quelque chose de parfait quand vous n’avez le temps que d’une seule gorgée, contrairement aux trois gorgées d’un caffè. Ce qui est logique, vu la signification du nom – ristretto signifie restreint. Un caffè stretto, per favore !

3. Caffè lungo

Lungo signifie « long » mais, très important mes amis accros au café, ce n’est pas un caffè Americano. C’est plutôt le pont parfait entre un caffè normal et un café filtré traditionnel que nous avons dans le monde anglo-américain.

Il y a plus d’eau qu’un caffè, mais c’est la même eau qui coule dans le marc d’espresso, et non de l’eau chaude qui est ajoutée à la fin comme dans l’Americano.  C’est la version plus authentique et moins diluée d’un café Starbucks traditionnel (sans vouloir vous offenser). Vous pouvez également le déguster avec du zucchero (sucre) que vous trouverez sur le comptoir du bar, ou de l’amaro. Un caffè lungo, per favore !

4. Caffè shakerato

C’est la réponse à tous les amoureux du L profond glacé. « Shakerato » signifie « secoué », et c’est exactement comme ça qu’il est fait.  Ils prennent un espresso, le secouent avec de la glace dans un mélangeur à cocktail, puis le versent dans un verre à martini ou un verre plus grand.

Comme ils le font toujours frais, le barman demande « Vuoi zucchero ? Vous voulez du sucre ? Avec du zucchero ou de l’amaro, c’est parfaitement acceptable. Le seul inconvénient de ce chef-d’œuvre rafraîchissant est qu’il n’est proposé que pendant les mois les plus chauds.

Les bars commenceront à en fabriquer vers le mois de mai et utiliseront ces mixeurs à cocktail à d’autres fins en octobre. Un caffè shakerato, per favore !

5. Crème de café

C’est l’idée de la crème glacée et du café. Le nom signifie crème au café et on ne pourrait pas le décrire plus parfaitement, à part l’appeler glace au café légèrement fondue, mais cela ne sonne pas aussi bien.

Ils prennent l’espresso, le zucchero et la panna (crème) et une machine la baratte, ce qui la rend fraîche, lisse et surtout délicieuse. Comme il s’agit d’un café froid, les mêmes règles saisonnières s’appliquent – de mai à octobre environ. Una crema di caffè, per favore !

6. Cappuccino

C’est la deuxième boisson de café italienne la plus emblématique, après le caffè. Il est composé d’un tiers d’espresso, d’un tiers de lait vapeur et d’un tiers de mousse.  En fait, le nom « cappuccino » vient de la couleur brune de la bière des robes des anciens moines capucins.

Un autre mythe dérive du moine capucin du 17e siècle qui l’a inventé, Marco d’Aviano. Le cappuccino est soumis à des règles très strictes : c’est un café de petit déjeuner et les Italiens ne le boivent jamais après 11 heures du matin.

Leurs habitudes alimentaires sont régies par ce qui va affecter leur digestion, et le lait après un repas arrête ou complique la digestion. Ainsi, en commander un après le déjeuner ou le dîner fera apparaître un T écarlate pour touriste sur votre chemise. Vérifiez cette montre et ensuite commandez un cappuccino, per favore !

7. Macchiato

Un macchiato, qui signifie « taché » ou « moucheté », est le mélange parfait entre un caffè et un cappuccino.  C’est un espresso « tacheté » avec une ou deux gouttes ou du lait chaud sur le dessus.

J’ai beaucoup d’amis romains qui trouvent que la quantité de lait dans un cappuccino est trop importante, mais qu’un caffè pur est trop fort, et c’est le juste milieu parfait.

Comme il y a du lait dans le cappuccino, on le boit généralement le matin ou l’après-midi, mais jamais après un repas. Un macchiato, per favore !

8. Caffè Marocchino (espressino)

Si les âmes sœurs pouvaient être des boissons, ce serait la mienne. Il est originaire du nord du Piémont et se traduit en fait par « le petit Marocain ». Dans certaines régions d’Italie, notamment dans le sud, on l’appelle « espressino ».

C’est le mélange idéal d’un espresso, d’un peu de poudre de cacao, d’une petite couche de lait mousseux et d’un peu plus de cacao.  À mon endroit préféré pour commander un marocchino, ils étalent même une couche (ou deux) de Nutella sur les côtés du verre. Être mauvais n’a jamais eu un goût aussi bon. Un marocchino, per favore !

9. Café Ginseng

Quand je vivais aux États-Unis, j’adorais commander un thé chai latte à Noël.  Mais, en Italie, on peut avoir ce goût toute l’année avec un café au ginseng.  Il a la même saveur sucrée et de noisette que le thé chai, mais en plus petit. Il s’agit essentiellement d’un espresso aromatisé à l’extrait de ginseng et il est naturellement assez sucré.

Il augmente naturellement l’énergie et aide à la digestion. On pourrait donc dire qu’un ginseng est meilleur pour le corps qu’un café, mais je n’essaierai pas de trop y penser. Un ginseng, per favore !

10. Orzo

Il s’agit d’un substitut de café pour ceux qui ne peuvent pas boire de café. Il est 100% naturel et sans caféine et est fabriqué à partir d’orge.

L’avantage des bars italiens avec un orzo est que vous pouvez le commander de la même manière qu’un caffè – doppio, macchiato, marochhino, cappuccino, etc. Autre avantage : ce n’est pas un café glacé et il n’est pas accompagné de lait, donc il est sûr toute l’année !

11. Caffè Corretto

La signification du café est si parfaite – il est traduit par « café correct » et est un espresso servi avec quelques gouttes de grappa, Baileys, Sambuca ou de rhum. Il est très courant de voir cette fête dans une tasse comme une boisson d’après-dîner, à cause, vous l’avez deviné, de l’aide à la digestion ! A part cela, elle est généralement commandée à partir de 17 heures environ. Un caffè corretto, per favore !