Pour déguster au mieux un vin, il est essentiel de révéler ses arômes pour jouir de sa particularité. Au-delà des équipements qui sont indispensables à la dégustation, il existe également des procédés à suivre pour magnifier toute l’authenticité du vin. Entre l’action de carafer et celui de décanter, tout sommelier, passionné ou encore amateur, se doit d’y être initié.

Magnifier les arômes des jeunes vins

 

La carafe à décanter

En matière de dégustation de vin, la carafe à décanter est un élément indispensable, en savoir plus sur cet article. En plus de séparer le vieux vin de ses dépôts, la carafe à décanter permet pareillement de mettre en avant toutes les qualités gustatives des vins plus jeunes. L’action de carafer le vin est un procédé qui est indispensable pour les amateurs de vin. La carafe à décanter révèle les multiples arômes et nuances subtiles du vin en aérant et en oxydant celui-ci. La forme particulière de la carafe offre l’avantage au vin de l’aérer correctement, ce qui met en valeur son véritable goût. Toutefois, bien que le fait de carafer le vin permette le développement de ses arômes, il reste important de savoir que ce n’est pas la totalité des vins qui en ont besoin. Certains vins comme les vieux vins et les vins pétillants sont meilleurs sans oxygénation

 

Le temps propice à cette étape

A l’inverse de la décantation de vin, la durée de ce procédé dépend non seulement du type de vin, mais également de son âge.

 

Selon le type de vin

Concernant le type de vin, il est bon de savoir que les vins rouges forts et lourds demandent une mise en carafe plus importante que les autres. Tandis que les rouges plus légers peuvent être mis en carafe qu’une heure, les vins puissants, eux, doivent être mis en carafe trois heures avant leur dégustation. A l’identique des vins rouges doux, les vins blancs secs demandent une durée moyenne d’une heure. Les autres types de vins sucrés, fruités et moelleux ne nécessitent pas forcément d’être carafés.

 

Selon l’âge du vin

Les jeunes vins sont particulièrement concernés par le procédé de la mise en carafe. Cependant, les vins riches en tanins peuvent demander un temps de carafage plus important : entre deux et quatre heures. Les vins plus âgés requièrent une attention particulière puisque l’oxygénation peut altérer leurs goûts. Avant de déguster un vin, il est fortement recommandé de le goûter pour déterminer ses saveurs, ses arômes et son besoin en décantation ou en mise en carafe.

 

La dégustation des vieilles bouteilles par décantation

 

Le principe de la décantation du vin

La décantation du vin est une étape cruciale qui concerne principalement les vieux vins. Cette étape consiste au fait de transvaser le liquide dans un autre récipient dans le but de le libérer de ses impuretés. En effet, avec le temps, le vin génère des dépôts lourds et tanniques qui nécessitent d’être séparés de celui-ci. Ces dépôts solides forment un goût particulier qui peut venir entraver les saveurs ainsi que la dégustation du vin. En procédant à la décantation, les résidus sont évités ce qui permet de profiter au maximum de la dégustation du vin. 

 

Décanter un vin, à quel moment ?

Il est important de songer à décanter son vin lorsqu’il a spécialement vieilli en cave. Lors de son long sommeil, le vin libère des résidus qui se forment, ce qui exige son élimination. L’idéal est de procéder à la décantation de vin quelques heures avant de le servir. Même s’il est déconseillé de laisser son vin décanté plus de deux heures au risque de l’oxygéner, il faut toutefois veiller à disposer la bouteille à la verticale un bon moment pour laisser les dépôts se glisser naturellement vers le fond.

 

La méthode pour décanter un vin

Pour décanter un vin, il est nécessaire de commencer par installer la bouteille à la verticale. Ce geste permet aux dépôts de glisser au fond de la bouteille, pour un procédé simplifié. Après avoir ouvert la bouteille et essuyer le goulot,  l’étape de la décantation peut débuter au préalable. Pour cela, il faut :

  • placer une bougie en dessous du goulot pour mettre en lumière les résidus ;
  • veiller à ne pas effectuer de mouvement brusque pour diminuer le contact du vin et de l’air extérieur ;
  • renverser le vin dans une carafe délicatement et progressivement en laissant dans la bouteille les résidus.

Le choix de la carafe à décanter

 

Qu’il s’agisse de la décantation ou du carafage, la dégustation d’un bon vin passe avant tout par la carafe à décanter. Pour choisir la meilleure carafe, il faut porter attention à certains détails en se basant sur ses propres besoins et envies. Pour ce faire, il est important de prendre en compte certains critères dont :

  • le type de vin ;
  • la forme adaptée ;
  • l’esthétique ;
  • la matière : en verre ou en cristal.