Show Navigation

LIVRE – Paris Pastry Club, de Fanny Zanotti

Le 29 janvier 2016

J’ai longtemps hésité avant de commander Paris Pastry Club, le premier livre de recette de Fanny Zanotti. D’abord, parce que j’attendais la version en français. L’anglais ne me gênait pas vraiment, mais je me disais que puisqu’elle était française, son livre serait bien traduit en French à un moment donné. Et puis les mois passèrent et je ne vis rien venir. Tout ce que je voyais, c’était ce petit gif sur son blog où on la voit tourner les pages de son livre avec en-dessous l’injonction « Order my book ! ».

« Order your book, order your book, me disais-je, oui mais est-ce bien raisonnable ? » Je le voyais déjà gros comme une maison : la commande sur internet, l’attente du colis comme on attend Noël, l’excitation à la réception, puis la déception à la lecture. Il faut dire que j’avais déjà été déçue par des « livres de blogueuses » et que je redoutais de l’être encore une fois. Et puis j’ai fini par laisser parler mon subconscient et le livre s’est commandé tout seul.

Combien j’ai eu tort de douter du travail de Fanny ! J’ai lu ce livre comme on lit un bon roman, d’une traite, sans voir le temps s’écouler. Dès l’introduction, je fus scotchée. On y sent la vie, on y sent la nostalgie, on y sent le bonheur et l’amour, on y sent toutes ces choses simples mais essentielles auxquelles on pourrait réduire nos existences. Une famille, des amis, des rêves plein la tête, le plaisir de prendre le temps de faire ce qu’on aime, le plaisir de prendre le temps de cuisiner.

 

Paris Pastry Club 2

 

En fait, Fanny a réussi l’exploit de retranscrire tout son univers dans un livre. En tout cas, tout l’univers qu’elle a su créer sur Foodbeam et Like a Strawberry Milk. C’est un livre de cuisine certes, mais les textes restent emprunts de poésie et d’images qui ne peuvent laisser insensible. En tournant les pages on alterne entre photos professionnelles et personnelles, qu’on devine prises au fil des années. On reconnait les écureuils de Londres, on reconnait Aïda, et on imagine que toutes les photos choisies ont une raison d’être ici, même si elles peuvent sembler insignifiantes aux lecteurs « non initiés ». Comme toujours avec Fanny, on est sur un fil : elle nous livre avec puissance et émotions ses ressentis, ses épreuves de vie, sans jamais dévoiler trop d’informations, en restant toujours secrète, pudique. En fait, Le Paris Pastry Club c’est un condensé de vie, illustré par de la cuisine.

 

Chapitre Paris Pastry Club 2

 

Ah vous ne me croyez pas ? Connaissez-vous un seul autre livre de recette comprenant un chapitre entier dédié aux ruptures ? Avec le pot de crème-brûlée et le tiramisu pour un, le cake au chocolat qui assèche les pleurs et les gougères à manger avec un verre de vin rouge ? Ou encore un chapitre réservé aux petits-déjeuners des rois – Breakfast of kings – avec tout ce qu’il faut pour se faire plaisir après une nuit d’aventures, y compris les muffins anti-hangover? Moi, non.

 

Coulants au chocolat Paris Pastry Club

 

Et comme dans la vie, il y a des pages plus difficiles que d’autres. Il y a beaucoup de recettes accessibles à tous, mais il y a aussi des recettes plus avancées : des gros gâteaux, des tartes délicates et des desserts à l’assiette dignes des plus grandes tables.

 

Paris Pastry Club 1

 

Bref, vous l’aurez compris, ce livre est une réussite complète… Peut-on alors rêver d’un tome 2 ?

Tweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on FacebookShare on Google+Pin on Pinterest
 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.